Communiqués

Formation syndicale, c'est aussi la rentrée

En ce jour de rentrée scolaire, nous rappelons aux militants et mandatés fédéraux (adhérents détenant un mandat de la Fédération des Services) le plan de formation pour les 2 prochains mois :

Octobre

DatesThème de la formation / PublicLieu
1er au 3

Maladies professionnelles

Module d'approfondissement du rôle des élus CHSCT.
Pantin
7 au 11

Responsable du mandat CHSCT

Pour les élus ou représentants syndicaux (RS).
Pantin
22 au 24

Pratiques de la syndicalisation

Pour les collectifs de section syndicale d'entreprise (SSE), les militants d'entreprise, les correspondants développement de SSE ou de syndicats.
Bierville
22 au 24

Négociateur de branche

Pour les militants participant aux négociations de branche, aux commissions paritaires nationales ou mixtes.
Pantin
29 au 31

Action revendicative

Pour être acteur CFDT
  • Santé au travail
  • Égalité professionnelle
  • Formation professionnelle continue (FPC)
  • Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)
  • Négociations annuelles obligatoires (NAO)
  • Accord Handicap
  • Rémunérations et pouvoir d'achat
Bierville

Novembre

DatesThème de la formation / PublicLieu
5 au 8

Cursus des mandatés fédéraux

Mandatés ou futurs mandatés par la Fédération : DSC, DSN, DSR, RS CE, RS CCE, RS CHSCT, Négociateur de branche,...
  • Module 0 : Découverte du mandat fédéral
  • Module 1 : Syndicalisation
  • Module 2 : Stratégies d'entreprise
  • Module 3 : Négociation
  • Module 4 : Animation d'équipe
Bierville
21 au 22

Agir sur les conditions de travail

Pour les équipes syndicales voulant agir dans le domaine des conditions de travail
Pantin

Il est encore temps de vous inscrire, dépêchez-vous.

Contacts :
Thierry Chiocchia, secrétaire fédéral, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Majda Bahri, assistante du secteur formation, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél.: 01 48 10 54 40

Communiqué de Presse ACCOR : Bazin écrit le plus mauvais roman

Bazin écrit le plus mauvais roman

Sébastien Bazin vient d'être désigné comme PDG du groupe ACCOR, ce matin lors du conseil d'administration du groupe. Depuis l'entrée de Colony capital en 2005, dont il était le dirigeant, comme actionnaire minoritaire, M. Bazin n'a cessé d'influencer les décisions stratégiques du groupe.
Dès son arrivée, il débarque Jean-Marc Espalioux.
Sous pression, Gilles Pélisson paiera, en 2010, son manque d'empressement à faire monter le cours de l'action, seul objectif du fond d'investissement dirigé par M. Bazin, par son départ précipité.
Dernier épisode, la démission de Denis Hennequin, en avril dernier, pourtant désigné par Eurazéo et Colony Capital.

La CFDT mobilisée pour l'avenir...

De 54 % d'hôtels détenus en filiales en 2008, ce chiffre va passer progressivement à 41 % en 2012.
Denis Hennequin avait tracé une route conduisant le groupe à ne détenir que 20 % à l'horizon 2016, soit une cession de 200 hôtels entre 2013 et 2016, en France. Ne resteraient en gestion directe que 150 hôtels en 2016.
La CFDT a fortement marqué, notamment lors de la dernière AG des actionnaires, son opposition à ce démantèlement qui induit de très importantes conséquences sociales pour les salariés des établissements cédés.
Désormais, Sébastien Bazin n'a plus de fusible. Il devra assumer pleinement la responsabilité de la stratégie qu'il va engager et de ses conséquences sociales.
La CFDT s'interroge sur une accentuation du nombre de cessions et sur une réduction du délai de 2016 fixé par Denis Hennequin.
Notre organisation sera particulièrement vigilante et appelle le nouveau président directeur général à agir en tant que manager opérationnel et non en qualité d'actionnaire.

Communiqué de presse commun CFDT CFE-CGC CFTC et Unsa Journée d'action européenne du mercredi 13 mars

CFDT CFE-CGC CFTC UNSA - communiqué 13 mars aperçu

CFDT  CFE-CGC  CFTC  UNSA 

 

journée d’action européenne du mercredi 13 mars :
Distribution de tracts à la défense
Nos organisations revendiquent les droits nouveaux
obtenus dans l’accord du 11 janvier

Afin de soutenir l’accord du 11 janvier 2013 et d’appeler à un changement de cap en France et en Europe en faveur de la croissance et de l’emploi, les organisations syndicales françaises CFDT, CFE-CGC, CFTC et UNSA diffuseront massivement un tract aux salariés le mercredi 13 mars 2013, dans le cadre de l’action de la Confédération européenne des syndicats, à la veille du sommet européen des jeudi 14 et vendredi 15 mars 2013.

En Île-de-France, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, Bernard Van Craeynest, président de la CFE-CGC, Philippe Louis, président de la CFTC, et Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA participeront à une diffusion dans le quartier de la Défense de 11 h 30 à 14 h.
Ils tiendront un point presse à 12 h, au pied des marches de la Grande Arche.

La CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et l’UNSA se sont engagées en faveur de l’accord du 11 janvier 2013 sur la sécurisation de l’emploi qui permet d’apporter de nouvelles garanties aux salariés, de lutter contre la précarité, de mieux anticiper les mutations économiques dans les entreprises afin de préserver l’emploi.

Dans un contexte où sont engagées des réformes du marché du travail dans de nombreux pays européens, cet accord montre que l’action syndicale et le dialogue social permettent d’obtenir des résultats, de construire des solutions face à la crise. C’est un point d’appui pour poursuivre et amplifier la mobilisation en faveur de la croissance et de l’emploi.

Avec le syndicalisme européen, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et l’UNSA demandent que l’emploi figure au premier rang des priorités dans les politiques européennes et nationales au travers d’un Contrat social pour l’Europe. Elles revendiquent en particulier la construction d’un socle social européen permettant de lutter contre les concurrences entre pays.

Elles attendent des chefs d’Etat et de gouvernement européens un desserrement concerté des calendriers de retour à l’équilibre budgétaire, des engagements en matière d’emploi et d’investissement pour l’avenir. Elles demandent au chef de l’Etat et au gouvernement français d’agir dans ce sens.

Contacts presse :
CFDT : Damien Cerqueus - 01 42 03 80 67 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
CFE-CGC : Micheline Texereau - 01 55 30 12 61 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
CFTC : Laetitia Barthelemy - 01 73 30 43 54 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
UNSA : Émilie Trigo - 06 21 40 16 50 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pièce jointe : Tract 13 mars CFDT CFE-CGC CFTC UNSA

Communiqué de presse : appel à la grève nationale chez ITM Logistique Intermarché

ITM Logistique Intermarché

Grève nationale

La CFDT lance, le 7 mars 2013, un mouvement de grève national suite au résultat édulcoré des négociations salariales 2013.

Alors que les ventes du groupe ont progressé de 5,6 % en 2012 avec un chiffre d’affaire augmenté de 15 % sur 3 ans, les mousquetaires tentent de vendre à leurs salariés la somme dérisoire de 23,40 euros mensuels.

Alors que le contexte est difficile pour les salariés qui sont actuellement concernés par des restructurations, Intermarché tire parti de la crise économique en sacrifiant l’emploi tout en affichant tranquillement de solides performances.

Une fois de plus, Intermarché s’inscrit, en matière sociale, dans la case des mauvais élèves.

Les conditions de travail se détériorent, les productivités augmentent, et les restructurations en cours ne viennent pas améliorer le quotidien des salariés.

Pour les salariés et la CFDT, cette aumône de 20 euros relève de la provocation.

Secrétaire général :
Gilles Desbordes
06 84 64 18 17
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Secrétaire nationale :
Aline Levron
06 32 80 92 00
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Secrétaire fédérale :
Délégué Syndical Central
Franck Barbato
06 71 83 56 31
Relations Presse :
Odile Stanciu
06 21 62 05 05
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Outils

Partenaires

A propos