Débrayage dans les magasins Fly, Atlas et Crozatier le samedi 6 septembre contre la casse sociale sur 3800 emplois !

Spécial Débrayage dans les magasins Fly, Atlas et Crozatier le samedi 6 septembre contre la casse sociale sur 3800 emplois !

La CFDT appelle à la mobilisation des salariés de FLY, ATLAS et CROZATIER samedi 6 septembre.

Le groupe RAPP, composé de ces trois enseignes, est en procédure de sauvegarde depuis le 16 juin, jusqu’au 17 septembre prochain.

50 magasins sont déjà annoncés en liquidation judiciaire sans que les salariés concernés n’aient la moindre garantie sur leur avenir.

Le démantèlement annoncé de l’entreprise concerne directement les 3 800 salariés du groupe dont l’emploi est suspendu à la possibilité, ou non, de reprise par un repreneur.

L’entreprise n’a jamais souhaité travailler sur la sécurisation de l’emploi au sein du groupe. Aujourd’hui, elle ne fait aucune proposition et n’amène aucune garantie susceptible de rassurer les salariés sur leur sort.

La CFDT demande l’ouverture de négociations immédiates pour que les salariés ne soient pas les laissés pour compte. Il appartient à l’entreprise d’adopter une attitude citoyenne et de prendre ses responsabilités pour la préservation de l’emploi et l’accompagnement des reclassements qui seront incontournables au regard de la situation.

Contre cette casse sociale annoncée, la CFDT demande la transparence sur les projets et l’implication personnelle des dirigeants qui restent à la tête, entre autres, d’un patrimoine immobilier construit surtout grâce au travail et à la motivation des salariés.

La CFDT exige des engagements et des réponses sur le devenir des emplois au sein du groupe.

Non à la casse sociale, oui au dialogue social !

1 Commentaire

  • Plantard
    Plantard samedi 6 septembre 2014 00:13 Lien vers le commentaire Rapporter

    Bonjour ou bonsoir.
    Je suis le conjoint d'une employer Atlas Indre et Loire et je déplore le manque de communication au seins des magasins Atlas en liquidation nous sommes. Jeunes parents d'un petit bout de trois mois je viens de perdre mon travail et cela va être le tour de ma compagne mais au contraire de moi on ne sait même pas si elle aura un prime de licenciement et si elles ou ces collègues toucheront leur prime à hauteur de leurs ancienneté qui normalement doit être le cas alors cela serai bien de faire redescendre les infos au fur et à mesure des événements aux salariés pour justement éviter leurs colère et leurs mécontentement qui est jusqu'à maintenant justifier.

    Donc ma question et la suivante: auront ils les primes pour réaliser leur projets

Laissez un commentaire

Attention, merci d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle (éventuellement votre page web réelle). Les abus seront supprimés !

De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Si vous n'êtes pas adhérent à la CFDT, merci d'indiquer votre lieu de travail afin de vous orienter au mieux.

Pour des réponses plus rapides ou plus précises, merci de contacter directement votre syndicat CFDT.

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos