Pour sécuriser l’avenir professionnel des salariés, la CFDT demande loyauté et transparence aux dirigeants du groupe Casino !

La CFDT a participé le 8 novembre dernier au comité d’anticipation mis en place dans le cadre de la lourde restructuration du groupe Casino.

La direction n’a pas nié être en contact avec Leclerc pour la vente de « certains magasins ». Elle a annoncé un plan de trois ans pour la restructuration de la logistique, le déploiement des systèmes d’encaissement automatiques ainsi que la cession ou la vente de Casino Restauration en 2020.

Pour les élus CFDT, ce choix stratégique doit obliger la direction à mettre en place une gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) à la hauteur des enjeux pour l’emploi. Nombreux seront les salariés qui verront leur poste, voire leur emploi, disparaître, en particulier celles et ceux des caisses dont la masse salariale représente 30%.

Les dirigeants du groupe doivent s’engager dès maintenant pour l’accompagnement et la formation de salariés. Ils doivent surtout faire preuve de loyauté et donner aux représentants du personnel toutes les informations.

Comme nous l’explique André Moreno, délégué syndical de groupe « La CFDT demande de la transparence. Nos craintes sont malheureusement fondées. Ce comité d’anticipation est un lieu où les informations nous sont données au compte-goutte. On n’anticipe rien. Notre réseau d’élus et de mandatés CFDT sera plus que jamais très attentif sur le terrain pour informer et accompagner au mieux nos collègues de travail ».

ADECCO : un bond de six points pour la CFDT aux élections

La dernière tendance se confirme dans les entreprises de travail temporaire : la CFDT enregistre des résultats en progression à l'occasion de la mis en place des comités sociaux et économiques. Comme pour Manpower, les effets de l'action Intérim engagée par la CFDT pour être au plus près des salariés du secteur se font sentir. 

La CFDT gagne 6 points et passe de la quatrième à la troisième place, derrière la CFE-CGC qui progresse aussi et la CGT qui se maintient. L'UNSA dévisse avec une baisse de 7 points. 

"Il reste encore beaucoup à faire, ces résultats doivent nous donner l’énergie nécessaire pour gagner le second tour " explique Laurent Barbeault, délégué syndical central, qui a déjà mobilisé les équipes pour la dernière ligne droite. 

 

 

La CFDT reste première dans l’entreprise de services à domicile O2

Les résultats du premier tour des élections qui ont eu lieu dans l’unité économique et sociale de l’entreprise de services à domicile O2 (13 500 salariés) place la CFDT au premier rang des organisations syndicales ayant présenté des candidats. Loin devant Sud, la CGT et FO, la CFDT a su mobiliser ses adhérents et sympathisants pour continuer à marquer cette distance. La très faible participation, particulièrement dans le collège employés (6.52%), est malgré tout une déception et l’équipe est d’ores-et-déjà mobilisée pour le second tour dont les résultats détermineront le nombre d’élus qui représenteront l’ensemble des salariés au comité social et économique (CSE). Il se déroulera du 28 novembre au 4 décembre.

UNI GLOBAL GAMING CONFERENCE : la CFDT fait un tabac contre la cigarette

La CFDT s’est rendue à la Conférence mondiale des casinos pour les syndicats, organisée par l’organisation UNI GLOBAL, pour partager sa volonté de faire des casinos un espace libéré de tout tabagisme, y compris des terrasses fumeurs.

Les leaders syndicaux, représentants plus de 20 pays, ont encensé la position de la CFDT, et proposé la mise en place d’une résolution mondiale pour qu’elle soit adoptée par l’ensemble des adhérents à UNI Global.

Même Macao, le Las Vegas asiatique des casinos, s’est libéré de l’emprise iconique du tabac en interdisant sa consommation dans ces entreprises en mars 2019, grâce à l’action du Macao Gaming Staff Rights Association. La Suède, précurseur sur ce sujet, a déjà interdit la cigarette dans les bars et restaurants depuis 2005, et a progressivement élargit cette loi protectrice :  depuis 2019, il est interdit d’avoir des espaces fumeurs extérieurs (devant les aéroports, les stations de bus, etc).

Le discours de la CFDT, porté par Serge Piccone, délégué syndical et référent de groupe Partouche, est une pierre de plus pour avancer dans cette revendication.

En effet, en France, les terrasses fumeurs sont autorisées. Or, les salariés y subissent le tabagisme passif et des risques pour leur sécurité (installations extérieures électroniques soumises aux intempéries, exposition aux températures extrême). Sans compter le non-respect des normes de ces terrasses et l’aberration écologique qu’elles représentent. Plusieurs actions ont déjà été réalisées par la CFDT pour l’interdiction totale du tabagisme sur le lieu de travail , et nous espérons que cette portée internationale servira au plus grand nombre.

Chambre de métiers et de l’artisanat du Lot : la CFDT appelle à la grève le 13 novembre

Alors que deux réformes majeures* vont transformer les missions et l’organisation des chambres de métiers et de l’artisanat, la direction de la CMA du Lot a annoncé le 30 octobre dernier le licenciement de deux professeurs.

Cette décision a provoqué un très vif mécontentement des agents de cette CMA , et un préavis de grève a été déposée pour le mercredi 13 novembre prochain.

Les deux formations concernées concernent le secteur de la menuiserie et celui de la plomberie.

Les recrutements des publics  dans ces deux formations  sont en forte augmentation et les enseignants qui interviennent sont reconnus par leur profession respective pour leur investissement constant et leur  dynamisme.

De plus, les prétextes  financiers invoqués pour justifier ces deux licenciements ne sont pas recevables au regard des nouvelles règles de financement  des contrats d’apprentissage qui sont aujourd’hui plus favorables pour les CFA.

La CFDT CMA a déposé un préavis de grève pour le mercredi 13 novembre   et appelle les personnels à se rassembler à partir de  10H15.

La CFDT  a saisi le Préfet de région qui assure la tutelle de la CMA 46 et qui doit se prononcer sur la légalité de cette décision.

 

Le 16 septembre 2018, la CFDT  CMA  devant le tribunal de Cahors

Les CMA  sont des établissements publics sous la tutelle de la préfecture de Région et  elles assurent une  mission de service public en direction des artisans et des apprentis en formation.

*La loi PACTE prévoit qu’au premier janvier 2021 la fusion des CMA départementales avec la création  d’une CMA de région. C’est le cas en Occitanie  où les

14 établissements ( 13 CMAD et 1 CRMA)  seront regroupés en un seul établissement public unique régional.

Dans ce contexte, les missions des CMA  connaîtront des modifications importantes  prévues également  dans la loi  PACTE et   dans la loi votée en 2018 « choisir son avenir professionnel » qui modifie le financement et l’organisation de  l’apprentissage.

Localement, la CMA du Lot  regroupe 55  salariés et participe chaque année à la formation de près de 600 apprentis et salariés en reconversion. Elle accompagne le fonctionnement des entreprises  artisanales du  département.

L’expertise et les compétences des personnels de la CMA 46  sont reconnues par  l’ensemble de ses partenaires du secteur de l’artisanat.

 

Contact presse : 06 24 03 45 69

La CFDT continue sa progression chez Manpower

La CFDT continue de grandir chez Manpower avec une progression de quatre points et 300 votes supplémentaires en sa faveur. Les élections pour l’installation du comité social et économique la font grimper de la quatrième à la troisième place tandis que FO perd sa représentativité.

Voici maintenant presque deux ans, la CFDT Services lançait sa campagne « Action Intérim » pour mieux se faire connaître auprès des salariés intérimaires, les inciter à s’engager avec elle et les sensibiliser à l’importance de voter aux élections professionnelles.

Pour cela, c’est tout le réseau CFDT qui s’est mobilisé. Des dizaines d’actions dans toute la France et plus de cinquante mille tracts ont été diffusés, souvent très tôt le matin, devant les sites d’entreprises comme PSA, Renault etc.   

Bravo aux équipes de Manpower et merci aux unions régionales, aux unions départementales, aux équipes d’entreprises, aux syndicats et aux délégués des entreprises utilisatrices pour cette mobilisation qui s’inscrira dans le temps pour être au plus près des salariés intérimaires.  

  • 0
  • Écrit par Odile STANCIU

PICWICTOYS : la CFDT obtient 85.6% aux élections.

On aurait pu prendre cette nouvelle comme un cadeau surprise si la campagne des candidats CFDT ne nous avait pas déjà donné un indice fort de réussite. 

PICWICTOYS est le résultat de la fusion entre les enseignes PICWIC et Toys'R'us. L'entreprise compte 63 magasins, deux sièges, deux entrepôts et 1567 salariés. 

Des élections viennent de se dérouler pour la première fois. Avec 85.6% de représentativité, la CFDT laisse très peu d'espace aux deux autres organisations syndicales qui présentaient des candidats.

Les salariés ont choisi d'accorder massivement leur confiance aux candidats CFDT pour les représenter ces quatre prochaines années. On ne doute pas un instant qu'elles et ils en seront dignes. 

 

  • 0
  • Écrit par Odile STANCIU

La Fédération des Services partie prenante au congrès de l’EFFAT

EFFAT

 

 

La Fédération des Services CFDT participe au congrès de la Fédération européenne des syndicats de l’alimentation, de l’agriculture et du tourisme (EFFAT).

L'événement de deux jours a lieu tous les 5 ans. Il définit les priorités politiques et le programme de travail de l’EFFAT afin d’assurer aux travailleurs des conditions de travail décentes et des salaires équitables, de la ferme au fourreau.

Le Congrès de l’EFFAT est un moment clé pour inscrire les revendications de l’EFFAT dans le paysage économique et social, renouveler son programme-cadre et plaider en faveur d’une UE axée sur les travailleurs.

Alors que les changements sociétaux massifs se produisent, l’économie de plate-forme engendre de nouvelles formes d’emploi et que la montée du nationalisme remet en question la solidité du projet européen, les travailleurs européens sont confrontés à un moment crucial en ce qui concerne leurs conditions de vie et de travail.

Dans ce contexte politique, le Congrès aura pour tâche non seulement de débattre de l’avenir du travail, de l’Europe et de l’EFFAT, mais également de prendre les décisions qui s'imposent pour renforcer l’EFFAT dans les cinq prochaines années et sa nouvelle direction. #strongerEFFAT

ADVEO : la CFDT reste majoritaire et continue sa progression

La CFDT arrive en tête avec 66.46% des voix – 100% chez les cadres- dans l’entreprise ADVEO (fourniture de matériel de bureau, scolaire et fournitures). Elle progresse de 6 points par rapport aux précédentes élections qui ont eu lieu en 2017 et dont les résultats avaient marqué une progression de 15 points.

Adveo emploie 226 salariés, nul doute qu’ils seront bien représentés au sein de la nouvelle instance de dialogue, le comité social et économique (CSE).

La CGT et FO continuent leur chute en enregistrant un recul de 2 points.  

 

La CFDT casse la baraque chez Brico Dépôt.

Les équipes CFDT des magasins Brico Dépôt ( 8000 salariés) peuvent souffler. Après une campagne de terrain pour couvrir un grande partie des 123 magasins de cette filiale du groupe KingFisher (Castorama), la CFDT confirme sa première place et se paie le luxe de progresser de presque quinze points. Dans le collège des agents de maîtrise et des cadres, elle atteint même 58.61%. 

Représentativité, tous collèges confondus  : 

CFDT 54,5 %
CGT 18,79 %
CFTC 9,26 %
FO 8,75 %
CFE-CGC 7,5 %
UNSA 1,15 %
S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos