L'union pour la CRPCEN remporte les élections 2016

La liste « Union pour la CRPCEN » (intersyndicale CFDT, CGT et CFTC) remporte les élections 2016 :

Elle obtient 45,28% des voix dans le « collège actifs » (3 sièges titulaires) et 34,97% des voix dans le collège « pensionnés » (1 siège titulaire).

À noter que la FO perd 6,6% dans le collège actifs et que la CFE-CGC a quitté l’intersyndicale.

 

Résultats détaillés :

Liste Actifs Pensionnés
Union pour la CRPCEN
(CFDT, CGT, CFTC)
45,28% 34,97%
CRPCEN Avenir
(CFE-CGC)
22,26% 19,37%
Ma profession, ma protec-
-tion sociale (CGT-FO)
32,46% 45,66%
  • La liste Union pour la CRPCEN obtient 3 sièges titulaires dans le collège actifs et 1 dans le collège pensionnés.
  • La liste CRPCEN Avenir obtient 1 siège titulaire dans le collège actifs.
  • La liste Ma profession, ma protection obtient 2 sièges titulaires dans le collège actifs et 1 dans le collège pensionnés.

La révision du tarif des notaires proposée pénaliserait les clients les moins aisés

Les administrateurs de l’UNION POUR LA CRPCEN* (intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT, CFTC) ont indiqué au gouvernement que la révision du tarif des notaires, telle qu’elle a été exprimée à travers les médias, pénaliserait les clients moins aisés (petits actes), favoriserait les plus aisés, aurait un impact sur l’emploi, sur les salaires et la couverture sociale (CRPCEN), la particularité de la CRPCEN étant notamment le versement de 4 % des émoluments par les employeurs à la caisse.

Les élus de l’UNION POUR LA CRPCEN ont rappelé leur proposition qui permettrait d’assurer l’équilibre financier de la caisse.

* CRPCEN : Caisse de retraite et de prévoyance des clercs et employés de notaires - régime national obligatoire de Sécurité sociale.

COURAGE !

La note d’information des Administrateurs de l’UNION POUR LA CRPCEN - N ' 4 Avril 2012

En votant à 61 % pour les candidats de l’UNION POUR LA CRPCEN (CFDT-CGC-CGT-CFTC) les salariés du notariat ont approuvé le projet qui leur était présenté pour l’avenir de la CRPCEN, mais aussi l’action conduite par les représentants de l’intersyndicale au cours du précédent mandat.

Pourtant, évoquant le « courage » de ceux qui ont voté les mesures d’augmentation des cotisations sur salaires, certains insinuent encore aujourd’hui, a contrario, que ceux qui ne les ont pas votées auraient manqué de courage comme de responsabilité. C’est le cas, notamment, dans le Lien Social n° 114.

Il est donc nécessaire de rappeler qu’il n’y avait pas d’un côté ceux qui voulaient l’équilibre financier de la caisse, et de l’autre ceux qui y faisaient obstacle.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

A propos