Prévention-Sécurité, la CFDT met en garde les patrons

NAO Prévention-Sécurité

Les syndicats patronaux bloquent des salaires sous le SMIC et refusent de négocier.
La CFDT met en garde.

Les NAO de branche pour 2014 dans le secteur de la sécurité privée se sont soldées par un échec.

La proposition des employeurs aboutissait, malgré l’instauration d’une prime, à amener le premier coefficient de la grille des minima conventionnels en dessous du SMIC.

Pour ne pas rester sur un échec, la Fédération des Services CFDT, première organisation syndicale de la branche, a adressé deux courriers aux trois syndicats patronaux de la branche.

Ces courriers sont restés lettre morte.

Aucun des trois syndicats n’a répondu, y compris celui auquel adhère SECURITAS qui est leader de la profession et qui semble plus attaché, par voie de communiqué, à travestir la réalité des chiffres et des faits qu’à ouvrir des négociations loyales.

Les négociations annuelles n’aboutissent en effet presque jamais dans cette entreprise, les représentants du personnel étant renvoyés systématiquement vers les négociations de branche.

La Fédération des Services CFDT réaffirme son souhait de participer à de nouvelles négociations, basées sur des propositions tangibles et concrètes.

A défaut, les entreprises du secteur de la prévention sécurité qui s’abritent derrière le contexte économique devront assumer le risque de conflits sociaux en 2014.

Communiqué de Presse ACCOR : Bazin écrit le plus mauvais roman

Bazin écrit le plus mauvais roman

Sébastien Bazin vient d'être désigné comme PDG du groupe ACCOR, ce matin lors du conseil d'administration du groupe. Depuis l'entrée de Colony capital en 2005, dont il était le dirigeant, comme actionnaire minoritaire, M. Bazin n'a cessé d'influencer les décisions stratégiques du groupe.
Dès son arrivée, il débarque Jean-Marc Espalioux.
Sous pression, Gilles Pélisson paiera, en 2010, son manque d'empressement à faire monter le cours de l'action, seul objectif du fond d'investissement dirigé par M. Bazin, par son départ précipité.
Dernier épisode, la démission de Denis Hennequin, en avril dernier, pourtant désigné par Eurazéo et Colony Capital.

La CFDT mobilisée pour l'avenir...

De 54 % d'hôtels détenus en filiales en 2008, ce chiffre va passer progressivement à 41 % en 2012.
Denis Hennequin avait tracé une route conduisant le groupe à ne détenir que 20 % à l'horizon 2016, soit une cession de 200 hôtels entre 2013 et 2016, en France. Ne resteraient en gestion directe que 150 hôtels en 2016.
La CFDT a fortement marqué, notamment lors de la dernière AG des actionnaires, son opposition à ce démantèlement qui induit de très importantes conséquences sociales pour les salariés des établissements cédés.
Désormais, Sébastien Bazin n'a plus de fusible. Il devra assumer pleinement la responsabilité de la stratégie qu'il va engager et de ses conséquences sociales.
La CFDT s'interroge sur une accentuation du nombre de cessions et sur une réduction du délai de 2016 fixé par Denis Hennequin.
Notre organisation sera particulièrement vigilante et appelle le nouveau président directeur général à agir en tant que manager opérationnel et non en qualité d'actionnaire.

Communiqué de presse commun CFDT CFE-CGC CFTC et Unsa Journée d'action européenne du mercredi 13 mars

CFDT CFE-CGC CFTC UNSA - communiqué 13 mars aperçu

CFDT  CFE-CGC  CFTC  UNSA 

 

journée d’action européenne du mercredi 13 mars :
Distribution de tracts à la défense
Nos organisations revendiquent les droits nouveaux
obtenus dans l’accord du 11 janvier

Afin de soutenir l’accord du 11 janvier 2013 et d’appeler à un changement de cap en France et en Europe en faveur de la croissance et de l’emploi, les organisations syndicales françaises CFDT, CFE-CGC, CFTC et UNSA diffuseront massivement un tract aux salariés le mercredi 13 mars 2013, dans le cadre de l’action de la Confédération européenne des syndicats, à la veille du sommet européen des jeudi 14 et vendredi 15 mars 2013.

En Île-de-France, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, Bernard Van Craeynest, président de la CFE-CGC, Philippe Louis, président de la CFTC, et Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA participeront à une diffusion dans le quartier de la Défense de 11 h 30 à 14 h.
Ils tiendront un point presse à 12 h, au pied des marches de la Grande Arche.

La CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et l’UNSA se sont engagées en faveur de l’accord du 11 janvier 2013 sur la sécurisation de l’emploi qui permet d’apporter de nouvelles garanties aux salariés, de lutter contre la précarité, de mieux anticiper les mutations économiques dans les entreprises afin de préserver l’emploi.

Dans un contexte où sont engagées des réformes du marché du travail dans de nombreux pays européens, cet accord montre que l’action syndicale et le dialogue social permettent d’obtenir des résultats, de construire des solutions face à la crise. C’est un point d’appui pour poursuivre et amplifier la mobilisation en faveur de la croissance et de l’emploi.

Avec le syndicalisme européen, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et l’UNSA demandent que l’emploi figure au premier rang des priorités dans les politiques européennes et nationales au travers d’un Contrat social pour l’Europe. Elles revendiquent en particulier la construction d’un socle social européen permettant de lutter contre les concurrences entre pays.

Elles attendent des chefs d’Etat et de gouvernement européens un desserrement concerté des calendriers de retour à l’équilibre budgétaire, des engagements en matière d’emploi et d’investissement pour l’avenir. Elles demandent au chef de l’Etat et au gouvernement français d’agir dans ce sens.

Contacts presse :
CFDT : Damien Cerqueus - 01 42 03 80 67 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
CFE-CGC : Micheline Texereau - 01 55 30 12 61 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
CFTC : Laetitia Barthelemy - 01 73 30 43 54 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
UNSA : Émilie Trigo - 06 21 40 16 50 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pièce jointe : Tract 13 mars CFDT CFE-CGC CFTC UNSA

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos