Chambre de métiers de Haute-Savoie : zone de non-droit

A l’heure où l’apprentissage et la coopération internationale sont au cœur des préoccupations gouvernementales, le Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Haute-Savoie décide pour des raisons de répression syndicale de supprimer un poste en CFA et l’autre sur les relations internationales occupés par deux militants CFDT.

La raison de ces suppressions de poste est déguisée par des prétextes financiers alors que d’en le même temps, le Président distribue des primes et fait des recrutements via le Bon Coin(1).

Aujourd’hui la CFDT dénonce des décisions illégitimes de la part du président de la CMA 74, les conteste en Cour de Cassation devant le Conseil d’Etat et alerte le Préfet de Région sur l’irrégularité des décisions prises lors de l’assemblée générale du 19 octobre.

(1https://www.leboncoin.fr/offres_d_emploi/1186448736.htm

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de la CFDT CMA 74.

Travail du dimanche à Bricorama : lettre ouverte de la CFDT pour demander un accord d’entreprise

Le PDG de Bricorama a décidé de dénoncer l’accord d’entreprise sur le travail du dimanche qui garantissait une majoration de 200%.

Cette décision unilatérale impacte directement le pouvoir d’achat des salarié.e.s ainsi que leur organisation de leur travail.

La CFDT Bricorama a adressé au PDG une lettre dans laquelle elle demande l’ouverture d’une négociation pour qu’un nouvel accord d’entreprise soit mis en œuvre avec l’encadrement du volontariat et la garantie d’une rémunération juste pour ce jour travaillé.

Le dimanche n’est pas un jour comme les autres, le travail ce jour-là ne doit pas se faire sans contreparties sérieuses !

S'abonner à ce flux RSS

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos