Notariat, la CFDT obtient la rémunération de 2 jours/an pour les enfants hospitalisés

Depuis plus de 3 ans, la CFDT demandait dans cette branche où la population est très féminisée (83 %) que les jours d’absence pris en cas de maladie ou d’accident d’un enfant malade soient rémunérés et non pris sur les congés ou RTT comme le prévoit l’article 19.3 de la convention collective.

Le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) qui a toujours rejeté cette demande CFDT a enfin accepté la contre-proposition CFDT pour la rémunération des absences motivées par l'hospitalisation d'un enfant.

Le 24 mars 2016, le CSN a donné son accord pour maintenir la rémunération en cas d'absence pour hospitalisation d'un enfant, à hauteur de deux jours par an et par enfant de moins de 14 ans, ces deux jours rémunérés étant cumulables avec les jours d'absence non rémunérées (3 à 5 jours) déjà prévus par la convention collective.

Le CSN et la CFDT, la CGT, la CFTC et FO signent l’accord ce 21 avril.

En savoir plus :

Extrait de l’article 19.3 de la CCN : « Tout salarié a le droit de bénéficier d’une absence non rémunérée en cas de maladie ou d’accident d’un enfant de moins de 16 ans. La durée de cette absence est au maximum de 3 jours par an portée à 5 jours si l’enfant a moins d’un an ou si le salarié assume la charge de 3 enfants ou plus, âgés de moins de 16 ans. »

Décathlon logistique : non à la discrimination envers les enfants

Chez Decathlon logicistique, la direction propose dans l'accord sur la complémentaire santé une mesure discriminatoire envers les enfants des salariés.

Les salariés aillant des enfants issus de familles recomposées paieraient plus cher leur mutuelle que les autres salariés ayant aussi des enfants, mais nés dans le couple actuel.

La CFDT ne peut bien sûr pas accepter cela et ne signera pas cet accord.

Notariat : paiement des jours d'absences pour enfants malades

Parole aux salarié(e)s

Rémunération des absences pour enfant malade

Depuis le 13 octobre 2011, la CFDT demande que les jours pris pour garder les enfants malades soient rémunérés, ce que la convention collective ne prévoit pas aujourd’hui.

Lorsque l’intersyndicale CFDT - CGC - CGT - CFTC a été reçue le 12 décembre 2012 par le Président du Conseil Supérieur du Notariat, la CFDT a réitéré cette demande. Me Jean TARRADE a pris acte de cette revendication.

Toujours sur la demande de la CFDT, le paiement de ces jours d’absence a été débattu en commission mixe paritaire du 17 janvier 2013 dont voici un extrait du PV :

« Mme Verdier indique que cela concerne aussi bien les hommes que les femmes.
Maître Lefebvre indique que la Convention Collective a été revue et que les organisations syndicales ont obtenu des avantages. Cette demande ne peut donc être acceptée.
Mme Verdier insiste sur les inégalités à l’encontre des femmes qui sont pénalisées pour leur retraite dès lors qu’elles ont arrêté de travailler pour élever leurs enfants et pour les soigner lorsqu’ils sont malades.
Maître Lefebvre répond qu’il faut être très prudent en ce moment, la conjoncture économique est peu propice à ce type de négociations. »

Comme en 2011 la réponse est toujours NON !

Le 18 février 2013, la CFDT expédie au Président du Conseil Supérieur du Notariat et au Président de la commission mixte paritaire un cahier revendicatif comprenant notamment la demande de rémunération des absences pour enfant malade.

La CFDT a remis cette demande à l’ordre du jour de la réunion du 25 avril prochain.

« Face à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non pas par la force, mais par la persévérance » (H.Jackson Brown)

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos