4ème Conférence d'UNI europa

Du 14 au 16 mars 2016, la Fédération des Services CFDT a participé à la 4e conférence de l’Union Network International - Europa (UNI-Europa), l’organisation syndicale européenne des services.

Sous le slogan « Changer l’Europe ensemble », les représentants syndicaux de 39 pays et les invités internationaux (SEIU, Transparency International, Earth of Europe) se sont réunis et on débattus pour une action syndicale européenne plus structurée et solidaire. Le Secrétaire Général d’UNI Global Union, Phillip Jennings, a également fait une intervention.

Les salariés des services européens, qui représentent près de 7 millions d’individus,  évoluent dans une Europe en mouvement et prise au piège du néolibéralisme.

Les organisations syndicales doivent les accompagner et encourager une Europe sociale. Il est nécessaire de protéger les salariés et de préserver les principes de la construction européenne dans un climat de réveil des populismes et des égoïsmes nationaux.

La Fédération des services CFDT participe à ce mouvement pour promouvoir la place de la négociation collective, défendre le talent des salariés, leurs conditions de travail et réaffirmer les valeurs démocratiques au niveau européen.

Déclaration au Comité d'Entreprise Européen ACCOR

Comité d’entreprise européen ACCOR

Déclaration des membres

Les membres du comité d’entreprise européen Accor, réunis à Genève lors de la réunion plénière des 23 et 24 octobre 2014, souhaitent unanimement manifester leur profond mécontentement concernant l’absence totale d’application des valeurs de confiance et de respect défendues par le groupe depuis sa création.

En violation totale de l’article 3 du texte de constitution du comité européen Accor signé le 10 juin 1996, les membres du CEE demandent le rétablissement de ces valeurs et des principes d’information et de consultation prévus dans la convention de constitution du CEE et ce, en amont, et dans un délai suffisant, de la mise en oeuvre de projets qui ont un impact fort sur l’emploi et les conditions de travail (par exemple, cession d’hôtels Accor à Orbis, le projet Welcome, …).

Le comité européen ne souhaite plus être nié dans son existence et dans son fonctionnement et exige d’être associé à tout projet important du groupe.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

A propos