FNAC : la CFDT signe l’accord sur le travail du dimanche

La CFDT, la CFTC et la CFE/CGC signent l'accord sur le travail du dimanche dans les magasins FNAC. Ces 3 organisations représentent 51.61% des salariés. Cet accord couvre le territoire national.

La CFDT a finalement décidé de signer car il y a eu améliorations en termes de création de postes, soit 80 emplois en CDI.

Les sections FNAC CFDT ont été consultées. Une très large majorité a voté en faveur de la signature.

En savoir plus

Représentativité à la FNAC :
  • CFDT : 17,83%,
  • CFTC : 27,73%,
  • CFE-CGC : 6,05%,
  • CGT : 35,75%,
  • SUD FNAC : 12,64%.

[Communiqué de presse] UCV/Grands Magasins : travail du dimanche, les négociations doivent continuer

Les négociations entre l’Union du Grand Commerce de Centre-Ville (UCV) et les organisations syndicales de salariés avancent, notamment sur :

  • La mise en place d’un volontariat effectif et réversible;
  • Des garanties en matière d’emploi et de sécurisation des parcours professionnels;
  • Des mesures en faveur du pouvoir d’achat;
  • Des articulations du temps de travail qui favorisent la qualité de vie au travail;
  • La prise en compte des frais de garde d’enfants.

Deux points restent à travailler tout particulièrement :

  • La prise en charge des frais de transports;
  • La prise en compte des salariés issus des prestataires de services et des sous-traitants (propreté, sécurité, …).

Sur ce dernier point, la CFDT a rappelé que le plus gros des effectifs salariés concernés par les ouvertures dominicales est celui des salariés de la démonstration et les prestataires et que leur exclusion du périmètre de l’accord rendrait improbable toute perspective de signature CFDT.

La CFDT entend représenter les intérêts de tous les salariés concernés par les conséquences de la loi Macron.

  • Publié dans Commerce

Ouverture du Dimanche 11 Janvier 2015, Grand Quartier St Grégoire, la CFDT scandalisée !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ouverture du dimanche 11 Janvier 2015, grand quartier St Grégoire

La CFDT scandalisée par cette ouverture !

En autorisant l’ouverture des commerces de sa commune le 1er dimanche des soldes, le maire de St Grégoire prend une décision consternante, à l’encontre des positions des différents acteurs du commerce du Pays de Rennes et des accords en vigueur sur ce territoire (2 jours fériés et 1 dimanche ouverts chaque année jusque ici).

Cette décision inconsciente et totalement injustifiée économiquement, vient, encore une fois, prendre les salariés en otage au dernier moment ! Elle pose surtout la question du respect des engagements au moment où représentants des salariés, des artisans, commerçants et entreprises discutent comme elles l’ont toujours fait pour adapter ces ouvertures à la réalité économique du territoire.

La CFDT rappelle son attachement au dialogue et demande à ce que tous les acteurs restent dans leurs rôles et surtout dans une démarche constructive pour un nouvel accord 2015 sans généralisation, ni banalisation du travail du dimanche et toujours avec volontariat et contreparties pour les salariés.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

A propos