Hôtels Cafés Restaurants : la CFDT dit NON à la coupure de 5 heures pour les salariés à temps partiels

Sous prétexte de limiter le recours aux contrats à durée déterminée, les employeurs des HCR veulent imposer une coupure entre deux séquences de travail de 5 heures dans la même journée pour les salariés à temps partiel.

Cette durée contraignante est contraire à la loi qui n’en prévoit que 2 heures maximum (L. 3123-16). Pire, elle imposerait aux salariés de ces contrats précaires une amplitude de coupure plus importante que celle des salariés à temps plein (3 heures maximum).

Pour cette dérogation, les représentants des employeurs ne proposent aucune réelle contrepartie.

Pourtant, les coupures constituent une forme de pénibilité pour les salariés déjà en situation de précarité. Désorganisation, impossibilité d’avoir d’autre contrats, temps de transports supplémentaires ou être forcé de demeurer à proximité du lieu de travail, autant de contraintes imposées par le système des coupures et qui seraient aggravées par le passage aux 5 heures.

Si votre employeur vous propose un contrat avec 5 heures de coupure, il est dans l’illégalité même s’il a obtenu au préalable votre accord.

La CFDT, malgré son ouverture au dialogue, est défavorable à cette proposition patronale contraire aux intérêts des salariés et fera tout pour s’opposer si des organisations de salariés, moins scrupuleuses de la santé et des conditions de travail des salariés à temps partiel, allaient dans le sens du patronat.

Avec la CFDT, le refus de subir et halte au marché de dupes ! 

Mutualisation de la complémentaire santé dans la branche Hôtels-Cafés-Restaurants (HCR) : moins cher, plus solidaire !

Les partenaires sociaux se sont mis d’accord avec les organismes assureurs pour améliorer les garanties tout en baissant la cotisation de 4€, afin que HCR Santé reste une complémentaire santé attractive.

La cotisation totale passe à 28€ (au lieu de 32€) depuis le 1er juillet dernier jusqu’au 31 décembre 2018 : 14€ à la charge du salarié et 14€ à la charge de l’employeur (hors Alsace Moselle).

Concrètement, l’appel de cotisations étant adressé aux employeurs trimestriellement à terme échu, les salariés seront remboursés par l’employeur de 6€, s’ils ont été prélevés de 16€ en juillet-août-septembre, et la cotisation à partir d’octobre sera de 14€.

Cette négociation va permettre d’améliorer sensiblement le pouvoir d’achat des salariés, sans que la qualité des prestations ne soit remise en cause.

Plus de 360000 salariés des HCR bénéficient aujourd’hui de la complémentaire santé HCR Santé pour le remboursement de leurs soins.

Décathlon logistique : non à la discrimination envers les enfants

Chez Decathlon logicistique, la direction propose dans l'accord sur la complémentaire santé une mesure discriminatoire envers les enfants des salariés.

Les salariés aillant des enfants issus de familles recomposées paieraient plus cher leur mutuelle que les autres salariés ayant aussi des enfants, mais nés dans le couple actuel.

La CFDT ne peut bien sûr pas accepter cela et ne signera pas cet accord.

S'abonner à ce flux RSS

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos