Les revendications de la CFDT suite à la grève des salariés de TUI France

Tui France suite de la grèveLe 13 avril dernier, les salariés ont été appelés à se mobiliser pour demander une hausse collective justifiée des salaires et des recrutements. La CFDT a choisi d’être solidaire de la grève et analyse, dans un esprit constructif, les résultats de la mobilisation.

action reussieCe qui a été obtenu ?

La grève a débouché sur quelques engagements de la direction :

  • 40 embauches ;
  • Le paiement des heures supplémentaires effectuées depuis janvier ;
  • Une enveloppe 70 000 € pour les Chèque–Vacances pour 1 000 salariés (sic).

C’est peu mais c’est un début.

Pour la CFDT, ces efforts sont incomplets, nos revendications insistent sur :

  • Le 13ème mois pour 100% des salariés et pas uniquement pour 65%, les ex-salariés de Transat subissent injustement cette inégalité. La CFDT a d’ailleurs entamé une action en justice pour que tous les salariés aient un 13e mois. L’audience est fixée au 25 mai.
  • Des augmentations collectives pour l’ensemble des salariés. Chez TUI, il n’y a pas d’augmentation générale mais uniquement des enveloppes individuelles dont les attributions sont partiales, alors que les augmentations collectives favorisent une équité vers le haut de tous les salariés.

Forte de ces constats, la CFDT remercie à nouveau chaleureusement les salariés qui se sont mobilisés et tous ceux qui ont apporté du soutien pour le mouvement. Elle reste vigilante car les revendications pour défendre les salariés de TUI sont nombreuses.

Réagir

Contacter la CFDT TUI : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos