Amazon : soutien aux camarades des syndicats espagnols et aux salariés du centre logistique San Fernando de Henares.

Image1Depuis lundi, à l’appel du syndicat CCOO, une grève qui rassemble les autres organisations présentes chez Amazon et au moins 80% des salariés, est en cours suite au refus unilatéral de l’entreprise de maintenir les avantages conventionnels et de s’engager sur des garanties salariales.

Hier, le CCOO nous a informés qu’un salarié a eu la mâchoire fracturée et que deux autres ont été placés en détention. Ces actes inqualifiables sont inadmissibles dans l’Europe du XXIe siècle.

La Fédération des Services CFDT soutient pleinement les camarades des syndicats espagnols et les salariés du site « MAD4 » dans leurs revendications et condamne fermement les violences policières survenues sur le stand d’information des équipes syndicales qui se tenait aux abords des entrepôts logistiques.

 

  Lire aussi >>> [COMMUNIQUÉ] AMAZON :à quand le premier prix de la qualité de vie au travail ? les syndicats internationaux se mobilisent.

  • Publié dans Commerce

[Communiqué] AMAZON : à quand le premier prix de la qualité de vie au travail ? Les syndicats internationaux se mobilisent.

UNiLe prix Axel Springer, qui récompense  « des personnalités qui se distinguent par leur sens de l’innovation et leur capacité à créer des marchés » sera attribué, le 24 avril à Berlin, à Jeff Bezos, dirigeant d’Amazon.

La CFDT lui reconnaît ses talents d’entrepreneur visionnaire mais elle regrette que son entreprise d’e-commerce ne puisse prétendre au titre de société où il fait bon vivre et travailler.

Les syndicats internationaux (Pologne, France, Italie, Allemagne, Espagne, Etats-Unis, Royaume Uni …) profiteront de la remise de ce prix pour se mobiliser devant le siège du groupe Axel Springer et dénoncer les pratiques hors-la-loi, les conditions de travail désastreuses et la déloyauté manifeste des dirigeants lors des négociations avec les partenaires sociaux.

Les salariés d’Amazon France n’échappent pas à ce quotidien :

  • de nombreux accidents de travail ne sont pas déclarés ;
  • les salariés sont tracés informatiquement et reçoivent des sanctions basées sur ces éléments ;
  • les salariés sont soumis à une polyvalence exacerbée, sans aucune rémunération supplémentaire, ce qui est contraire aux dispositions de la convention collective ;
  • le management est basé sur la seule productivité, sans aucune prise en compte de l'humain ;
  • les négociations sont déloyales, les directions diffusant des informations incomplètes tant aux salariés qu’aux représentants qui découvrent les projets souvent par voie de presse. Très peu d'accords sont désormais conclus, les dirigeants rajoutant régulièrement des clauses de type "carte blanche " dans leurs propositions d'accord.

La CFDT a déjà dénoncé et agit contre les pratiques illicites de la direction d’Amazon en terme de classification et de rémunération.

Elle continuera de se battre aux côtés des organisations syndicales internationales jusqu’à ce que Jeff Bezos investisse pour la reconnaissance de ses salariés  et leurs conditions de travail.

La CFDT obtient gain de cause contre les pratiques illicites d'Amazon

Pour mettre fin aux pratiques illicites de la direction d’Amazon en terme de classification et de rémunération, la CFDT a saisi la commission paritaire permanente de négociation et d'interprétation (CPPNI) de la branche du commerce de détail non alimentaire.

Les organisations syndicales et patronales de la branche ont voté à l’unanimité un avis d’interprétation qui donne raison à la CFDT, seule organisation syndicale à s’être emparée concrètement du dossier de rémunération et de classification des salariés chez le leader du e-commerce.

Cet avis a valeur d’avenant et devient donc un texte de droit conventionnel.

Forte de cette décision, la CFDT n’hésitera pas à saisir les juridictions compétentes pour obtenir une revalorisation salariale et de statut pour les centaines de salariés lésés.

La CFDT continuera à dénoncer le comportement de la direction d’Amazon et son mépris du dialogue social.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos