La CFDT obtient gain de cause contre les pratiques illicites d'Amazon

Pour mettre fin aux pratiques illicites de la direction d’Amazon en terme de classification et de rémunération, la CFDT a saisi la commission paritaire permanente de négociation et d'interprétation (CPPNI) de la branche du commerce de détail non alimentaire.

Les organisations syndicales et patronales de la branche ont voté à l’unanimité un avis d’interprétation qui donne raison à la CFDT, seule organisation syndicale à s’être emparée concrètement du dossier de rémunération et de classification des salariés chez le leader du e-commerce.

Cet avis a valeur d’avenant et devient donc un texte de droit conventionnel.

Forte de cette décision, la CFDT n’hésitera pas à saisir les juridictions compétentes pour obtenir une revalorisation salariale et de statut pour les centaines de salariés lésés.

La CFDT continuera à dénoncer le comportement de la direction d’Amazon et son mépris du dialogue social.

Plan de départs volontaires déguisé à Amazon ? La CFDT est inquiète.

Amazon qui emploie près de 4000 personnes en France propose à ses salariés un dispositif inédit dans le champ du droit social. "The Offer" propose aux salariés de démissionner contre une prime. 

Cet Ovni juridique peut constituer pour la CFDT un véritable danger pour la sécurisation du parcours professionnel des salariés. 

C'est la raison pour laquelle la CFDT demande à Amazon la tenue d'un CCE extraordinaire pour, dans un premier temps, réunir toutes les informations sur cette offre à la démission.

  • Publié dans Commerce
S'abonner à ce flux RSS

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos