Transat France : le comité d’entreprise rend un avis négatif et unanime sur le projet de réorganisation

Comme le craignait la CFDT dès 2016, le rachat de Transat France par Tui Franc, suivi de la fusion entre les deux entités, a engendré de lourdes suppressions de postes : plus de 300 emplois sont concernés.

La grève lancée le 23 mai par la CFDT et l’USAPIE pour dénoncer publiquement les dispositions déplorables du plan de départs volontaires (PDV) a mobilisé 200 personnes à Ivry (Hauts-de-Seine), où se trouve le siège social du groupe.

S'abonner à ce flux RSS

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos