Travail dominical à Carrefour : la CFDT organise une action nationale dans les hypermarchés à partir du 10 janvier

Tract Carrefour
Pour la CFDT, il n’est pas question de laisser s’installer la banalisation du travail du dimanche. Si elle n’a pas de position dogmatique sur le travail dominical, la CFDT constate que le groupe Carrefour qui ouvre déjà plus de 5 000 magasins de proximité le dimanche matin (Carrefour Market, Contact, Express, City), tente de généraliser ce type d’ouverture à l’ensemble de ses formats !

En effet, Carrefour demande aux organisations syndicales de modifier la convention collective d’entreprise par voie d’accord afin de permettre également l’ouverture de ses hypermarchés le dimanche matin (l’accord en vigueur aujourd’hui l’en empêche). C’est un non-sens économique, la rentabilité de ce type de magasin le dimanche serait  quasi-nulle.

Depuis le début des négociations, les délégués CFDT consultent  massivement les salariés (plus de 10 000 salariés à ce jour). 94 % des salariés sondés se sont prononcés contre le projet d’accord ! Ils ne croient pas à la réalité du volontariat et craignent une dégradation de leurs conditions de travail sur le reste de la semaine.

D’autre part, lors des manifestations déjà organisées en décembre, les clients ont été nombreux à apporter leur soutien. Ils partagent l’inquiétude des salariés quant à l’impact d’une banalisation du travail du dimanche sur leur entreprise.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

A propos