Hanes France (Ex DIM) : des résultats à la hauteur de la force du collectif CFDT

Le premier tour des élections du comité social et économique vient d’avoir lieu sur les deux sites de Hanes France, à Autun (Saône-et-Loire) et à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Les salariés de l’entreprise, toujours DIM dans le cœur, techniciens, agents de maîtrise et cadres ont placé la CFDT en tête alors que du côté des employés un second tour sera nécessaire à cause du faible taux de participation. Le vote électronique se déroulera du jeudi 11 octobre, à 14h00, au mercredi 17 octobre, à 14h00.

La CFDT sort indemne de ces deux élections alors que d’autres organisations syndicales perdent leur représentativité.

Comme le souligne Rossana Tari, déléguée syndicale centrale « L’enjeu est importable et atteignable : pour avoir la majorité au CSE, la CFDT doit obtenir un siège de titulaire dans le collège des employés ».

Chez les cadres, la CFDT fait un tabac en obtenant 4 sièges de titulaires, devant la CFTC qui en compte 3. La CGC n’en a aucun.

Sur le site de Rueil-Malmaison, la CFDT qui est largement majoritaire, pourra signer seule des accords d’établissement. Les résultats :

CFDT : 65,25 %

CFTC :  34,75 %

Avec 5,57 %, la CGC n'est pas représentative.

Un excellent résultat qui vient contrebalancer celui obtenu sur le site d’Autun où c’est la CFTC qui rafle la mise.

Les résultats sur le site d’Autun :

CFTC : 53,39 %

CGC : 32,13 %

CFDT : 14, 48 %

FO  a perdu sa représentativité sur ce site avec son score de 8,30 %

La représentativité globale

CFTC : 44,71 %

CFDT : 34,38 %

CGC : 20,92 %

FO :  4,97 %

Mobilisation de la CFDT Auchan à Amiens contre la banalisation du travail du dimanche

Les débats sur le projet de loi Macron, pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, ont commencé à l’Assemblée Nationale le lundi 26 janvier 2015, pour une durée de 2 semaines. Parmi les sujets abordés, celui des ouvertures dominicales dont les autorisations passeraient de 5 à 12. 

Pour la CFDT, les ouvertures dominicales doivent rester exceptionnelles.

La CFDT Auchan a coordonné le vendredi 30 janvier à Amiens une journée de mobilisation dans la galerie marchande de l'hypermarché Auchan contre la banalisation du travail du dimanche.  En moins d'une journée, ce sont  près de 800 signatures qui ont été recueillies par la quarantaine de militants présents pour sensibiliser les clients et les salariés.  Sur le terrain mais aussi sur la Toile, la pétition lancée par la CFDT Auchan est aussi en ligne ! 

Signer la pétition en ligne 

Lire l'article du Courrier Picard

 

 

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos