Représentativité : la CFDT première organisation syndicale dans les entreprises de Services à la Personne

Pour la première mesure de l’audience des organisations syndicales des salarié.e.s de la branche des entreprises de services à la personne, la CFDT arrive en tête avec près de 40% d’audience.

Ce résultat confirme l’implication de la CFDT dans les entreprises grâce à leurs militant.e.s et leurs délégué.e.s et renforce son implication dans le dialogue social de la branche qui a longtemps été déserté par nombre de partenaires sociaux.

La CFDT va donc continuer de tout mettre en œuvre pour améliorer l’environnement professionnel de ces salarié.e.s qui subissent trop souvent des conditions de travail difficiles, qui ont des salaires très bas et qui n’ont pas toujours la reconnaissance qu’elles et ils méritent.

Dans le cadre des négociations, les priorités de la Fédération des Services CFDT restent :

  • l’augmentation des minima conventionnels, y compris pour les emplois administratifs et d’encadrants qui n’ont pas encore de classification ;
  • le paiement des temps de déplacement et des indemnités kilométriques des intervenant.e.s à domicile qui représentent plus des trois quarts des salarié.e.s de la branche. La CFDT dénonce en effet la pratique d’« aération » des plannings de nombres d’entreprises qui fait que les intervenant.e.s se déplacent à leurs frais pour aller travailler.

La réalisation d’un rapport de branche comme le demande la CFDT serait l’une des étapes clés pour établir un diagnostic précis des besoins des 150 000 salarié.e.s du secteur.

La CFDT seule à bord chez AMELIS SERVICES

Chez AMELIS (AMELIS SERVICES), entreprise de services à la personne de plus de 255 salariés, filiale du groupe SODEXO, la CFDT devient la seule organisation syndicale représentative.

La CFDT a remporté 100 % des voix au 1er et au 2nd tour des élections de la délégation unique du personnel (DUP) et obtenu 4 élus.

Bravo à toute la nouvelle équipe pour ce premier résultat.

Temps partiel dans les Entreprises de Services A la Personne

Hier, s’est tenu la 3ème réunion mixte depuis que la partie patronale avait quitté la table des négociations mi-janvier après la distribution de nos propositions et l’annonce du report de l’application des 24 heures.

Les discussions sont toujours difficiles tant les points de vue divergent. Les patrons sont toujours sur une durée minimale de 10 h par semaine (5 h pour les métiers auprès d’enfants) et 12 h après 2 ans d’ancienneté.

Nous essayons de faire avancer les négociations et de rallier les deux autres organisations syndicales à la table des négociations à la cause des salariés.
Il reste plus que 3 séances de négociation (25 avril, 15 mai et 20 juin) avant la fin juin et l’application des 24 heures.

S'abonner à ce flux RSS

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos