Projet de cession en franchise de 22 magasins Galeries Lafayette : la CFDT vigilante

Lors du Comité Central d‘Entreprise du 14 novembre 2017, la direction a annoncé son projet d’affiliation de 16 magasins CONCEPT (Agen, Angoulême, Beauvais, Belfort, Chalon sur Saône, Chambéry, Dax, La Roche Sur Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Saintes, Tarbes, Toulon) et 6 magasins CHALLENGE (Amiens, Bayonne, Besançon, Caen, Cannes et Rouen).

Plus de 1000 salariés sont concernés.

La CFDT sera très attentive à la pérennité de l'emploi, aux conditions de travail et au pouvoir d’achat des salariés des magasins qui seront affiliés.

Casino Restauration : la fin d’une grande histoire commerciale et sociale.

Douze établissements de la société Casino restauration viennent de passer sous le statut précaire de la franchise, « en location-gérance », ou ont déclaré la cessation d’activité.

Depuis plusieurs années, le groupe Casino a mené une restructuration implacable et sans précédents, au sein de sa filiale des cafétérias.

Au final, cela représente plus de 5000 emplois supprimés, dont 1500 externalisés.

[Communiqué de presse] Franchises : une avancée importante pour 350000 salariés #LoiTravail

Facteur de progrès dans les entreprises, le dialogue social doit trouver sa place dans les réseaux de franchise. C’est une revendication forte de la CFDT Services qui couvre des champs professionnels où le recours à ce modèle économique est courant : restauration, hôtellerie, commerce, entreprises de services à la personne…

Le projet de Loi Travail qui doit être examiné au Sénat introduit des dispositions pour la mise en place d’une représentation des salariés. Pour la CFDT Services, cela constitue une avancée importante qui n’avait pas été permise par la négociation avec le patronat. Celui-ci a en effet toujours refusé d’aborder le sujet.

Aujourd’hui :
  • faute d’interlocuteurs syndicaux, les salariés des franchisés sont privés de la négociation d’avantages sociaux (pouvoir d’achat, conditions de travail, formation, durée du travail …). Palliant à cette carence, le projet de loi institue des délégués syndicaux au sein des réseaux de franchise.
  • faute de comité d’entreprise, les salariés des franchisés sont privés d’informations sur leur réseau de franchise, d’activités sociales et culturelles et de représentants à l’écoute de leurs problématiques. Le projet de loi commence à y remédier en créant une instance de dialogue sur le modèle d’un comité d’entreprise allégé.

Face au patronat qui considère que cette nouvelle disposition peut fragiliser le modèle économique de la franchise, la CFDT Services réaffirme que l’amélioration de la situation des salariés ne peut que contribuer au développement des entreprises.

Les conditions pour une représentation des salariés dans les réseaux de franchise doivent être inscrites dans la loi.

Ce sera aux partenaires sociaux, patronats comme syndicats, de tirer profit de ces nouvelles mesures pour mettre en œuvre un dialogue social constructif et de qualité.

S'abonner à ce flux RSS

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos