CFDT Casino : les militants se mobilisent pour rétablir la vérité

Il y a une semaine, le 20 mars dernier, était publié un article destiné à alerter les élus du département Loire et Haute-Loire sur les inquiétudes, argumentées, que portaient les militants CFDT sur l’avenir de l’activité du groupe dans le bassin de la Loire. Dans ce même article, la direction s’indignait de la malveillance envers Casino et ses collaborateurs dont faisait preuve la CFDT.

Pourtant, des raisons de s’inquiéter, il y en a. Dans son rapport annuel 2018, le groupe annonce la vente d’actifs d’un montant total d’un milliard d’euros d’ici le premier trimestre 2020, sans préciser quels actifs seront concernés. Il annonce également passer de 21% à 15% du chiffre d’affaires la part que représente les hypermarchés, ce qui induirait des potentielles fermetures. Enfin, les dirigeants prévoient un plan d’économie de 200 millions d’euros d’ici 2020, dont 50 millions directement liés à l’activité des sièges enseignes et des sièges centraux.

Ce lundi 25 mars, les militants CFDT du groupe Casino se sont mobilisés afin de rétablir une vérité : défendre les salariés, leurs intérêts et leur emploi, ce n’est pas être malveillant envers les entreprises, c’est être responsable et digne de la confiance qu’ils nous accordent. Vouloir connaître les conséquences que ces décisions auront sur les salariés et se battre pour qu’elles soient les plus minimes possibles, c’est simplement notre rôle.

Une équipe de militants et de militantes s’est rendue au siège à Saint-Etienne afin de distribuer pas moins de 1400 tracts aux salariés. Ils ont ainsi pu les informer de cette attaque de la direction et leur assurer que notre présence à leur côté ne faiblira pas.

Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Lot : le procès de la liberté d’expression syndicale (m.à.j)

Les militants CFDT des chambres de métiers et de l'artisanat (CMA) se mobilisent pour soutenir la déléguée syndicale #CFDT de la CMA du Lot. Elle est convoquée au tribunal correctionnel de Cahors suite à une plainte du président de la CMA 46 pour « complicité de diffamation ». Pas touche à la liberté d'expression syndicale !

Voir aussi

Le communiqué ci-dessous

En savoir plus

@France3MidiPy a fait le déplacement pour recueillir le témoignage de Dorothée Brunie, enseignante CFA et déléguée #CFDT, convoquée au tribunal de Cahors suite à la plainte du Président de la CMA du Lot. (à 2'54) :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/jt-1213-midi-pyrenees

Salariés de vente-privée.com en colère : la grève continue !

Un vent de colère des salariés souffle chez vente-privée.com depuis mercredi. Les grèves dans trois sites logistiques de la société (Ain, Seine-Saint-Denis) mobilisent encore aujourd’hui une bonne partie des équipes.

Cette mobilisation fait suite à l’annonce du montant de la participation qui se limitera à 10-15% d’un salaire mensuel net alors que la société a réalisé un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.

La CFDT a décidé de maintenir la pression et appelle, en intersyndicale avec la CGT, à une mobilisation devant le siège de la société* le vendredi 20 avril, dès 9h.

La CFDT revendique qu’une prime exceptionnelle soit versée, et l’ouverture d’une véritable négociation pour discuter du montant ou d’une autre compensation.

 

* 249 avenue Président Wilson, 93200 Saint-Denis
S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos