Plan d'action petite enfance : la CFDT participe et propose !

Lancé le 15 novembre 2016 par Laurence Rossignol, le plan d’action petite enfance a pour objectif de donner une nouvelle impulsion à l’ensemble du secteur de l’accueil du jeune enfant.

Ce Plan a été nourri par le rapport de Sylviane GIAMPINO, remis en mai 2016, sur l’adaptation des modes d’accueil et de la formation des professionnels de la petite enfance aux besoins de l’enfant. Il s’articule autour de 16 axes directeurs qui s’inscrivent dans trois grands objectifs :

  •  Définir un cadre commun à l’accueil des jeunes enfants ;
  •  Promouvoir le développement d’un accueil de qualité, ouvert, réflexif, pluridisciplinaire et sans stéréotypes ;
  •  Permettre une formation des professionnels mieux adaptée aux enjeux de notre société.

A une question écrite à l’Assemblée Nationale sur le besoin d’attractivité du métier d’assistant maternelle, le ministère de la famille a répondu en avril dernier préparer « des réponses nécessairement plurielles devant permettre de renforcer l'attractivité du métier d'assistants maternels. Il travaille en particulier sur :

  • Une meilleure formation préalable à l'agrément (réforme en 2018, avec des dispenses de formation pour les personnes ayant une expérience ou des qualifications pertinentes afin de ne pas freiner les reconversions) ;
  • Plus de formation continue, notamment à travers le plan exceptionnel de formation "Ambition 600 000" (2019-2022) prévu par la stratégie nationale de la prévention et de lutte contre la pauvreté ;
  • Un meilleur accompagnement, notamment par les relais d'assistants maternels que la nouvelle convention d'objectifs et de gestion Etat-CNAF permettra de renforcer ;
  • Une meilleure reconnaissance et un encadrement plus précis de l'exercice en maison d'assistants maternels afin d'en diffuser le recours ;
  • Une meilleure organisation des possibilités de remplacements ;
  • La santé au travail ;
  • Les règles d'indemnisation du chômage (en particulier dans les cas de refus de vaccination de l'enfant par les parents).

Renforcer l'attractivité du métier d'assistant maternel est un objectif de la politique du ministère des solidarités et de la santé en faveur du développement des modes d'accueil. Dès cette année, les travaux de simplification du cadre normatif des modes d'accueil du jeune enfant entamés dans le cadre de l'article 50 de la loi pour un Etat au service d'une société de confiance y contribueront »

Dernière phase de la large consultation, le projet de réforme a été présenté à chaque partenaire social par la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) et la CFDT a pu, grâce au travail des Fédérations Services, Interco et Santé-Sociaux, remettre mi-juillet une contribution écrite concernant ses trois champs fédéraux (accueil individuel et accueil collectif des collectivités et privées à but lucratif et à but non lucratif).

La contribution de la CFDT est disponible en pièce jointe. 

 

Assistant(e)s Maternel(le)s, un colloque pour vous

La CFDT vous invite au colloque « L’enfant créateur » organisé par ZO&KI et Les Universités de la Petite Enfance à Lille lundi 9 mai 2016 et vous offre 5 € de réduction sur l’inscription avec le code CFDT59.

Programme :
  • Accueil café
  • Bébé joueur-bébé créateur
  • Table Ronde avec des professionnels de la petite enfance
  • Spectacle de Rémi, le chanteur pour les petits
  • La lecture, une démarche créatrice
  • Les médiations plastiques, matières à créer
  • Présentation du dispositif des Grands Rendez-vous de la Petite Enfance

La CFDT sera présente et répondra à vos interrogations sur l’évolution de votre métier, votre statut et votre contrat de travail.

Pour s'inscrire :

  • Bulletin d’inscription à télécharger sur zoeki.fr

En savoir plus :

La CFDT signe pour le développement de l’emploi et des compétences dans la filière petite enfance


U
n engagement de développement de l'emploi et des compétences (EDEC) dans la filière de la petite enfance a été officialisé, le 16 février, avec la signature de la Fédération des Services CFDT, du ministre du travail, François Rebsamen, de la secrétaire d’Etat chargée de la famille, Laurence Rossignol, et des partenaires sociaux des branches concernées – exceptée la CGT – ainsi que de leurs OPCA (sauf UNIFAF pour les entreprises de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale, privée à but non lucratif).

Des six branches concernées, trois relèvent du champ de la Fédération des Services : les salariés du particulier employeur, les assistants maternels et les entreprises de services à la personne. Les autres étant de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif, et des acteurs du lien social et familial.

Comme pour l’EDEC Autonomie, il s’agit de répondre quantitativement à l’enjeu de recrutement et de gestion des ressources humaines dans ces branches (avec des actions plus ciblées sur le soutien aux employeurs) et qualitativement concernant les parcours professionnels, dont le soutien à la professionnalisation, la qualification et l’acquisition de compétences pour mieux répondre aux besoins et favoriser les évolutions de carrière.

Le budget annoncé serait d’environ 5 millions sur 3 ans, dont la part de l’Etat s’élève à 30%, les 70% autres seront à financer par les 5 OPCA concernées.

IMG 0490

Cet EDEC s’inscrit dans le plan métier petite enfance qui a pour vocation de valoriser et professionnaliser ces métiers en créant notamment des passerelles.

Cette rencontre a été l’occasion pour Manu LECOT, secrétaire national de la Fédération des Services, de rappeler que la CFDT est toujours dans l’attente de l’extension de la classification des salariés du particulier employeur sur laquelle s’était pourtant engagé M. Rebsamen lors des Etats généraux de l’emploi à domicile en décembre dernier. Manu LECOT est également intervenu sur la convention 189 de l’OIT (organisation internationale du travail) concernant le travail décent des travailleurs domestiques qui n’a toujours pas été ratifiée par la France. Le ministre du travail a assuré que des travaux relatifs à cette ratification étaient en cours.

 

 

 

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos