Bases logistiques d’Intermarché : la CFDT appelle à une mobilisation nationale le 16 mai

Alors que la santé économique des Mousquetaires est enviable sur le marché de la grande distribution, un plan social est en cours.

La restructuration des bases logistiques impactera tous les établissements en France et aura de très lourdes conséquences sur l’emploi.


Une fois de plus, la direction d'ITM-LAI (bases logistiques d’Intermarché) refuse d’entendre les demandes d’amélioration des mesures du plan social.

Aux revendications de la CFDT en matière de sécurisation de l'emploi et de pouvoir d'achat, le Groupe Intermarché oppose son refus net de négocier et son mépris des instances représentatives du personnel.
 
95 % des salariés de la base de Reyrieux (AIN) sont en grève depuis le vendredi 9 mai et le mouvement gagne d’autres sites.
 
A l’appel de la CFDT, en intersyndicale, la mobilisation sera nationale le vendredi 16 mai.

Les salariés des bases logistiques d’Intermarché ont passé un pacte de solidarité, au service de la justice sociale : leur détermination ne faiblira pas tant que l’entreprise ne prendra pas ses responsabilités.

Fermeture de 3 sites chez PARASHOP

PARASHOP DIFFUSION, issue du groupe qui possède Lacoste et Aigle, distribuant des produits parapharmaceutiques, a annoncé la fermeture de 3 sites en France.

Une vingtaines de salariés seraient concernés.

La Redoute : La CFDT décide de signer pour l'avenir des salariés

par CFDT NPDC

image

La CFDT, première organisation syndicale au sein de La Redoute, après consultation de ses militants d'entreprise, a décidé de signer l’accord relatif aux mesures d’accompagnement social du plan de modernisation.

Cet accord prévoit une enveloppe de 180 millions d'euros pour l'accompagnement des mesures sociales :

  • Des mesures de pré-retraite financées par le groupe Kering à partir de 55 ans, avec maintien de la complémentaire santé financée en partie par l'entreprise
  • Une indémnité de départ de 20.000 € ajoutée à 750 € par année d'ancienneté jusque 10 ans d'ancienneté, 1.000 € par année d'ancienneté jusque 20 ans et 1.200 € au-delà de 20 ans.
  • Un congé de reclassement de 12 à 18 mois selon la situation avec accompagnement d'une cellule dédiée 
  • Des aides à l'embauche pour les entreprises recrutant du personnel La Redoute
  • Des aides à la formation, à la création d'entreprise et à la mobilité géographique
  • Une indémnité différentielle de 300 € maximum sur 24 mois en cas de perte de rémunération
  • Une aide à la revitalisation du bassin d'emploi

La CFDT considère que ce plan permet de préserver à la fois les emplois et les acquis de plusieurs mois de mobilisation des salariés.

La CFDT restera mobilisée, dans l’entreprise, aux niveaux, régional et national, pour que la nouvelle direction remplisse ses engagements et permette de redonner un avenir à La Redoute, ses salariés, ses fournisseurs et prestataires de services, mais aussi ses clients. 

Les 315 millions que Kering mettra à disposition des repreneurs devront : 

  • Redonner vie à un projet industriel en modernisant ses outils logistiques et informatiques
  • Permettre à La Redoute de reprendre sa place de leader sur la vente à distance

La CFDT sera très vigilante sur la question de revitalisation du bassin d'emploi permettant de porter des projets de développement économique assurant une redynamisation territoriale et une reconversion des salariés. 

S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos