Face à 75% des salariés en grève, FDG Group décide de rouvrir les négociations

L’intersyndicale CFDT –CGT-CFE/CGC et FO a appelé les salariés à la grève suite à des négociations annuelles obligatoires infructueuses dans l’entreprise de commerce de gros FDG Group. Lundi et mardi, ce sont 75% des 680 salariés  qui se sont mobilisés dans six sites de l’entreprise répartis dans toute la France.

Principales revendications de l’intersyndicale :
  • 4% d'augmentation pour l'ensemble du personnel ;
  • 1000 € de gratification en compensation des promesses non tenues depuis 7 ans.

«  L’entreprise a distributé des dividendes de 8 millions aux actionnaires cette année et la revente de la société au cm cic de plus du double du prix d'achat montre que FDG Group est en bonne santé et peut largement remercier les salariés pour ses résultats. Notre mobilisation a permis d’amener la direction à reprendre les négociations le 27 juin, nous cessons le mouvement ce soir avec la promesse de véritables propositions de la direction.» explique Laurent Cassina, délégué CFDT.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

A propos