Négociation dans la prévention sécurité, la CFDT consulte les salariés

En vue de la négociation de branche prévention et sécurité, relative à la reprise du personnel dans le cadre de perte de marchés, la CFDT, pour apporter une crédibilité aux revendications des agents de sécurité, vous propose de renseigner un questionnaire qui ne vous prendra que quelques minutes.

Ce questionnaire est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous (ou en effectuant un copier/coller de cette adresse dans votre navigateur) :

https://goo.gl/forms/wEYqmDKOjSt8Tf6p1

La prochaine réunion est fixée au 21 septembre 2017, les réponses collectées seront utiles à la délégation CFDT.

Une négociation nous engage, vous engage ! Ensemble tout est possible.

Pouvoir d'achat en berne dans la Prévention-Sécurité

Négociations salariales 2015

La partie patronale proposait 1,2 % sur l’ensemble de la grille. Compte tenu de la situation économique cette proposition aurait pu être signée par la CFDT.

Mais le 1er coefficient de la grille est actuellement à 1422,23 € et, même avec cette proposition qui le porterait à 1439,30 €, il resterait en dessous du SMIC 2015 (de 18,22 €).

De ce fait, les 16 % de salariés au 1er niveau de la grille ne bénéficieraient que de 0,8 % d’augmentation, soit celle du SMIC.

Enfin plusieurs primes conventionnelles, comme la prime d’ancienneté, sont calculées sur les minima conventionnels.

Les salariés au premier niveau vont donc perdre du pouvoir d’achat sur les montants de ces primes, puisque ces primes seront calculées sur le montant du minima conventionnel soit 1422,23 € et non sur le salaire réel qui sera pour ces agents le SMIC (1457,52 €).

Les signataires sont la CGC, la CFTC et l’UNSA, cette dernière qui déclare en signant que la proposition patronale est scandaleusement insuffisante.

S'abonner à ce flux RSS

Outils

A propos