Vivarte : un plan de relance OUI mais la CFDT demande des garanties pour l'emploi !

Cela fait plus de deux ans que l'ensemble des élus  CFDT du groupe Vivarte maintiennent le dialogue avec la direction. Ceci malgré les difficultés qu’elle a rencontré tout au long du plan de sauvegarde pour l’emploi qui a touché plus de 2000 salariés de plusieurs enseignes ( André, Défimode, La Halle aux vêtements et Kookai ....). 

Un plan de relance est annoncé avec cette fois-ci  la cession d'une centaine de magasins La Halle aux chaussures et une remise à plat de l'organisation des enseignes du groupe. 

Pour la CFDT, les salariés du groupe Vivarte ne doivent pas être de nouveau les victimes collatérales de ce plan de relance à cinq ans.     

Cette stratégie qui a des conséquences sociales difficiles à entendre laisse la CFDT dans l’expectative. Elle demande la mise en oeuvre des dispositifs de sécurisation des parcours professionnels pour toutes les catégories de salariés.

La CFDT VIVARTE revendique :

  • - Une négociation sincère sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ;
  •  - Un plan de formation professionnelle sur cinq ans pour l’ensemble des catégories de salariés ; 
  • - Un accord sur la qualité de vie au travail. 

L'équipe CFDT agit et se rend disponible pour informer quotidiennement les salariés du groupe notamment via la page Facebook CFDT Vivarte

 

  • Publié dans Commerce

Groupe Vivarte : nouvelles craintes pour l’emploi

Toujours fragilisé par sa dette malgré de lourdes restructurations engagées depuis quelques années, le groupe Vivarte (La Halle, Minelli, André, Caroll, Kookaï …) continue sur sa lancée avec des projets de réorganisation dont un aperçu a été relayé par la presse.  

Il aura fallu l’insistance de la CFDT Vivarte et des autres syndicats pour que la direction accepte la tenue d’un comité de groupe extraordinaire. Celui-ci s’est tenu le mercredi 20 juillet mais n’a pas permis d’obtenir d’informations claires et transparentes sur le nouveau plan stratégique. Stéphane Maquaire, nouveau président du groupe, a pris l’engagement de présenter le plan de relance fin août-début septembre.

La CFDT n’est pas dupe. La tendance semble être donnée avec la cession déjà annoncée de Kookaï, Chevignon et Pataugas et le projet de fusion de La Halle Mode et Accessoires et La Halle aux Chaussures. La CFDT Vivarte  craint des restructurations qui pourraient à nouveau impacter  l’emploi.

Toutes les infos avec l’équipe CFDT : Facebook/CFDT Vivarte 

Relire : Le groupe Vivarte continue son strip-tease social décomplexé avec la cession de Kookai, Chevignon et Pataugas !

 

Dans la presse : 

En difficulté financière, Vivarte fait face à une double fronde, Le Monde, 20 juillet 2016

Vivarte de nouveau face à une dette abyssale, Le Figaro, 18 juillet 2016 



 

 

Chez André, la CFDT fait un retour en force remarqué !

Depuis plusieurs mandats* sans délégué syndical CFDT chez ANDRÉ, une nouvelle équipe est venu vers nous. Ces militants sont arrivés d’autres organisations syndicales. Ils ont fait le choix de la CFDT tout juste un an avant les élections dans leur entreprise.  Ils sont très motivés et ont bénéficié de l’aide de la Fédération sur le plan logistique. Ils ont distribué régulièrement des tracts très revendicatifs dans tous les magasins de l’enseigne.

Résultats, au 1er tour le 13 juin 2016 la CFDT obtient 31,5% des voix. La CGT, syndicat implanté depuis longtemps baisse à moins de 44% et FO est troisième à presque 23%. De plus, la CFTC avec moins de 2% n'est plus représentative. Ces résultats viennent aussi améliorer la représentativité de la CFDT dans le groupe VIVARTE et dans la branche.

Bravo à toute l’équipe…

 

En savoir plus

André est une une entreprise française de vente de chaussures du groupe groupe VIVARTE. Elle est donc dans la convention collective du commerce succursaliste de la chaussures (CCN 3120). Elle avait 848 salariés en 2015.

* la durée des mandats est de 4 ans chez André.

  • Publié dans Commerce
S'abonner à ce flux RSS

Outils

Partenaires

A propos