Restauration Rapide : 2016, année zéro revalorisation ?

Restauration Rapide : 2016, année zéro revalorisation ? CFDT SERVICES Restauration Rapide : 2016, année zéro revalorisation ?

Les négociations sur la revalorisation de salaires minima de branche sont un échec, du moins au regard des propositions de SNARR* sur la revalorisation de salaires minima (moyenne de 0,3%). Pas de revalorisation des primes conventionnelles depuis cinq ans, etc. Le texte proposé n'améliore pas de manière significative le pouvoir d'achat des salariés et aucune organisation syndicale n'est signataire en l'état.

Le SNARR doit revenir sur la table de négociations et revoir sa position actuelle. Une position indécente envers les salariés que la CFDT dénonce, car elle constitue une véritable régression.

A propos :

* SNARR : syndicat national de l'alimentation et de la restauration rapide, organisation patronale de la branche.

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos