La Redoute : La CFDT décide de signer pour l'avenir des salariés

Spécial Jean-Claude Blanquart, délégué syndical central CFDT et Pascal Catto, secrétaire général CFDT Nord-Pas de Calais CFDT Jean-Claude Blanquart, délégué syndical central CFDT et Pascal Catto, secrétaire général CFDT Nord-Pas de Calais

par CFDT NPDC

image

La CFDT, première organisation syndicale au sein de La Redoute, après consultation de ses militants d'entreprise, a décidé de signer l’accord relatif aux mesures d’accompagnement social du plan de modernisation.

Cet accord prévoit une enveloppe de 180 millions d'euros pour l'accompagnement des mesures sociales :

  • Des mesures de pré-retraite financées par le groupe Kering à partir de 55 ans, avec maintien de la complémentaire santé financée en partie par l'entreprise
  • Une indémnité de départ de 20.000 € ajoutée à 750 € par année d'ancienneté jusque 10 ans d'ancienneté, 1.000 € par année d'ancienneté jusque 20 ans et 1.200 € au-delà de 20 ans.
  • Un congé de reclassement de 12 à 18 mois selon la situation avec accompagnement d'une cellule dédiée 
  • Des aides à l'embauche pour les entreprises recrutant du personnel La Redoute
  • Des aides à la formation, à la création d'entreprise et à la mobilité géographique
  • Une indémnité différentielle de 300 € maximum sur 24 mois en cas de perte de rémunération
  • Une aide à la revitalisation du bassin d'emploi

La CFDT considère que ce plan permet de préserver à la fois les emplois et les acquis de plusieurs mois de mobilisation des salariés.

La CFDT restera mobilisée, dans l’entreprise, aux niveaux, régional et national, pour que la nouvelle direction remplisse ses engagements et permette de redonner un avenir à La Redoute, ses salariés, ses fournisseurs et prestataires de services, mais aussi ses clients. 

Les 315 millions que Kering mettra à disposition des repreneurs devront : 

  • Redonner vie à un projet industriel en modernisant ses outils logistiques et informatiques
  • Permettre à La Redoute de reprendre sa place de leader sur la vente à distance

La CFDT sera très vigilante sur la question de revitalisation du bassin d'emploi permettant de porter des projets de développement économique assurant une redynamisation territoriale et une reconversion des salariés. 

Media

Jean-Claude Blanquart, délégué syndical central CFDT et Pascal Catto, secrétaire général CFDT Nord-Pas de Calais CFDT

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos