Commerce de gros / Import Export

Chez Thiriet distribution, la CFDT continue sa progression

L’équipe CFDT de Thiriet Distribution vient de boucler le premier tour des élections pour la mise en place du comité social et économique (CSE) dans l’entreprise de production et de livraison de produits surgelés alimentaires.

Alors que FO n’est plus majoritaire et que la CGT perd du terrain, la CFDT, loin d’attraper un coup de froid, est la seule organisation syndicale à progresser malgré l’arrivée d’un quatrième syndicat avec l’UNSA.

Une progression rendue possible grâce au travail de l’équipe qui a su nouer des liens forts avec les VRP et les convaincre de la rejoindre. Onze d’entre eux ont décidé de s’engager avec la CFDT en se portant candidats.

En savoir plus

Résultat 2014 : CFDT 29,97 %, CGT 19,36 %, FO 50,67 %.
Résultat 2018 : CFDT 32,27 %, CGT 12,13 %, FO 35,01 %, UNSA 20,59 %.

Grève nationale dans le groupe de distribution alimentaire Toupargel à l’appel de la CFDT

La CFDT tire la sonnette d’alarme sur les conditions de travail des télévendeurs, des attachés service client (livreur), des responsables des 150 agences de livraison et les pratiques managériales de la société TOUPARGEL

L’équipe CFDT regrette de constater que la direction juge les salariés de plus en plus sur leurs compétences personnelles (absentéisme, état d’esprit, disponibilité et la personnalité qui souvent sont mis en cause).

A bout, les salariés ont décidé de se mobiliser avec la CFDT et de faire grève samedi 15 et lundi 17 septembre. Une décision difficile qui résulte d’un ras-le-bol général.

Comme nous l’explique Laurent Tolédo, délégué syndical « La considération du télévendeur et d’autres métiers ont disparu. Les salariés sont mis en concurrence et à rude épreuve. Les conditions de travail se dégradent. Les salariés sont soumis à des objectifs presque irréalisables ».

Un tableau social alarmant que la CFDT ne se contente pas de dénoncer. La CFDT a aussi des propositions pour améliorer cette situation. En accord avec les salariés, la CFDT propose :
  • L’arrêt des enregistrements permanents : très mal vécus par les salariés de la télévente, les enregistrements sont en effet un moyen de pression supplémentaire pour intensifier le travail et le stress. Pour l’équipe CFDT, ce n’est certainement pas un enregistrement permanent qui améliorera la performance de l’entreprise. Cela est contre-productif.
  • L’arrêt de la nouvelle organisation relative aux ouvertures des samedis supplémentaires en agence de livraison.
  • D’assumer la décision concernant l’avenir des salariés de la logistique de Civrieux d’Azergues.

Déterminés à se faire entendre, les salariés s’annoncent déjà nombreux à répondre à l’appel de la CFDT. Rendez-vous samedi 15 et lundi 17 septembre pour soutenir cette mobilisation au service de l’intérêt général.


Le contexte expliqué par l’équipe

Le Groupe Toupargel est le leader français de la vente omni-canal et de la livraison à domicile de produits alimentaires. Son offre comprend, entre autre, plus de 1 200 références surgelées et épiceries, sélectionnées selon des critères de goût, d’origine, de savoir-faire et de gestion responsable. TOUPARGEL emploie 2653 collaborateurs, compte près d’un million de clients et effectue chaque jour 20 000 livraisons en France métropolitaine.

Depuis quelques années, TOUPARGEL fait face à une érosion de clients importante.

C’est pour cela que le Groupe TOUPARGEL, faisant suite à l’évolution de sa gouvernance, a lancé un nouveau plan stratégique en 2017, nommé Oxygène 2020, avec pour objectifs d’accroître le chiffre d’affaires, de retrouver la rentabilité et de s’ouvrir à de nouveaux marchés.
Dans une première phase, Oxygène 2020 vise à stabiliser les ventes de produits sur catalogues en se concentrant sur la clientèle traditionnelle et à accélérer le développement des ventes par canaux entrants (Internet entre autre) en parallèle, 
dès 2018, la direction a fait le choix :

De ne plus remplacer de salariés qui quitte l’entreprise du service développement qui était en charge de recherche de nouveaux clients par de la prospection.

La direction ajoute les samedis supplémentaires de livraison.

La direction ajoute l’enregistrement permanent pour noter les télévendeurs.

La direction prévoit de fermer la logistique de Civrieux d’Azergues, 40 salariés sont dans le flou le plus total concernant leur avenir au sein de la société TOUPARGEL.

Élections: la CFDT fait carton plein dans cinq entreprises de commerce de gros et import-export

Des élections viennent d’avoir lieu dans cinq entreprises du commerce de gros et import-export. La CFDT fait carton plein !

L’OR EN CASH, pour notre première implantation la CFDT obtient 59,21 % et FO 40,79 % (123 salariés).

AUTODISTRIBUTION NORMANDIE MAINE, les salariés ont renouvelé leur confiance en la CFDT. En effet, nous restons majoritaires avec 65,55 % et 34,45 % pour la CGT (235 salariés).

RODENSTOCK, la CFDT, seule en liste, obtient donc 100 % des voix (49 salariés).

UES ALSO LAFI, pour notre première implantation, la CFDT obtient 82,40 % et 17,60 % pour la CGT (329 salariés).

XEROX (import-export), la CFDT maintient sa première place en obtenant 30,74 % suivie par la CFE-CGC avec 30 %, la CFTC 21,11 % et FO 18,15 % (381 salariés).

Bravo à toutes ces équipes !

Salariés de vente-privée.com en colère : la grève continue !

Un vent de colère des salariés souffle chez vente-privée.com depuis mercredi. Les grèves dans trois sites logistiques de la société (Ain, Seine-Saint-Denis) mobilisent encore aujourd’hui une bonne partie des équipes.

Cette mobilisation fait suite à l’annonce du montant de la participation qui se limitera à 10-15% d’un salaire mensuel net alors que la société a réalisé un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.

La CFDT a décidé de maintenir la pression et appelle, en intersyndicale avec la CGT, à une mobilisation devant le siège de la société* le vendredi 20 avril, dès 9h.

La CFDT revendique qu’une prime exceptionnelle soit versée, et l’ouverture d’une véritable négociation pour discuter du montant ou d’une autre compensation.

 

* 249 avenue Président Wilson, 93200 Saint-Denis

Pomona EpiSaveurs : la CFDT obtient une prime d’ancienneté et une augmentation générale des salaires de 1,2% !

Avec une représentativité de 77 %, la CFDT est la première force syndicale chez Pomona EpiSaveurs, filiale du groupe de commerce de gros Pomona (11 000 salariés). Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, la CFDT a décroché une augmentation de salaire de 1,2 % pour les 1476 salariés de Pomona EpiSaveurs. Cette valorisation salariale prendra effet au 1er janvier 2018 et sera complétée par une autre avancée non négligeable : l’instauration d’une prime d’ancienneté à partir du 1er janvier au bénéfice des non cadres :

  • 5 ans d’ancienneté → 10 € brut / mois, soit 120 € / an
  • 10 ans d’ancienneté → 20 € brut / mois, soit 240 € / an
  • 15 ans d’ancienneté →30 € brut / mois, soit 360 € / an

Outils

Partenaires

A propos