Commerce de gros / Import Export

Salariés de vente-privée.com en colère : la grève continue !

Un vent de colère des salariés souffle chez vente-privée.com depuis mercredi. Les grèves dans trois sites logistiques de la société (Ain, Seine-Saint-Denis) mobilisent encore aujourd’hui une bonne partie des équipes.

Cette mobilisation fait suite à l’annonce du montant de la participation qui se limitera à 10-15% d’un salaire mensuel net alors que la société a réalisé un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.

La CFDT a décidé de maintenir la pression et appelle, en intersyndicale avec la CGT, à une mobilisation devant le siège de la société* le vendredi 20 avril, dès 9h.

La CFDT revendique qu’une prime exceptionnelle soit versée, et l’ouverture d’une véritable négociation pour discuter du montant ou d’une autre compensation.

 

* 249 avenue Président Wilson, 93200 Saint-Denis

Pomona EpiSaveurs : la CFDT obtient une prime d’ancienneté et une augmentation générale des salaires de 1,2% !

Avec une représentativité de 77 %, la CFDT est la première force syndicale chez Pomona EpiSaveurs, filiale du groupe de commerce de gros Pomona (11 000 salariés). Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, la CFDT a décroché une augmentation de salaire de 1,2 % pour les 1476 salariés de Pomona EpiSaveurs. Cette valorisation salariale prendra effet au 1er janvier 2018 et sera complétée par une autre avancée non négligeable : l’instauration d’une prime d’ancienneté à partir du 1er janvier au bénéfice des non cadres :

  • 5 ans d’ancienneté → 10 € brut / mois, soit 120 € / an
  • 10 ans d’ancienneté → 20 € brut / mois, soit 240 € / an
  • 15 ans d’ancienneté →30 € brut / mois, soit 360 € / an

Pomona SA : la CFDT obtient une augmentation générale de 42 € par mois !

La CFDT, deuxième organisation syndicale représentative avec plus de 33,32 %, est parvenue grâce à un dialogue social de qualité à négocier un accord sur les salaires pour l’année 2018 dans l’entreprise de commerce de gros Pomona SA. La CFDT a ainsi garanti à l’ensemble des 6816 salariés une augmentation salariale importante, basée sur deux éléments de rémunération :

  • 42 €/mois d’augmentation générale, soit 546 € sur 13 mois. Cette augmentation sera appliquée dès le 1er Février avec effet rétroactif au 1er janvier.
  • L’alignement total des modalités de calcul de l’indemnité de départ en retraite des employés/ouvriers et des maîtrises sur celui des cadres sur la base de la convention collective.

Les arguments et les propositions des représentants CFDT ont fait mouche auprès de la Direction et auront un effet non négligeable sur le pouvoir d’achat des salariés. Une démonstration de la qualité de l’engagement CFDT !

CF tract joint

Commerce de gros et import-export : 3 élections, 3 succès pour la CFDT !

Orientis Gourmet

La CFDT a réussi son implantation dans cette entreprise d’import-export qui emploie 436 salariés. Elle obtient 100 % des voix au premier tour des élections professionnelles et l’intégralité des postes CE/DP soit 6 titulaires, 6 suppléants au CE et 7 titulaires, 6 suppléants pour les DP. Félicitation à la nouvelle équipe !

Vulcain

La CFDT, seul syndicat en lice, obtient donc 100 % des voix dans cette entreprise de commerce de gros qui emploie 251 salariés. Au second tour elle obtient, 2 titulaires au CE, 1 titulaire et 1 suppléante pour les DP. Félicitations à cette nouvelle section !

Cenpac

Pour sa première implantation dans cette entreprise de commerce de gros qui emploie 310 salariés, la CFDT obtient un score honorable de 14,59 % qui lui permet d’être représentative. Le quorum n’ayant pas été atteint, un deuxième tour se profile. Bravo à l’équipe CFDT et bon courage pour le 2 tour.

Chez PLG GRAND OUEST, la section CFDT a réussi son pari

Dejà largement majoritaire en 2013 lors des élections au sein de l’entreprise de commerce de gros PLG Grand Ouest, la CFDT continue sa progression avec un bond de 10 points.

Les représentants des 338 salariés enregistrent un score de 75.39% pour la CFDT aux élections qui viennent de se dérouler.

C’est FO qui paie les pots cassés et qui perd plus de 10 points en passant de 34,67% à 24,61%.

Après cet excellent premier tour, la CFDT confirme ses résultats au deuxième tour et rafle les deux sièges restants. 

Outils

Partenaires

A propos