Sodexo veut sacrifier 217 cadres

Pour faire face au ralentissement économique et faire des économies des structures, le Groupe Sodexo envisage dans un projet d’accord en négociation avec les partenaires sociaux, le départ volontaire de  217 salariés cadres des fonctions supports, sur un total de 1636 cadres, soit 13% de l’effectif concerné. La pilule est énorme.

Ces départs concerneront l’ensemble des sociétés du groupe , notamment celles de la restauration collective :  Sodexo France, Sherpa, Sogeres et Score.

La CFDT , opposée à ces départs - qui ne sont jamais vraiment volontaires- veillera tout au long des négociations à ce que les salariés concernés obtiennent les meilleures conditions de départ et à préserver au maximum les salariés seniors, hommes et femmes.

Sodexo ne peut pas d’un côté se féliciter de signer des accords intergénérationnels ( embauche des jeunes et maintien ou embauche des salariés âgés) et de l’autre côté négocier les départs d’une partie de ces mêmes salariés.

La priorité de la CFDT est et reste avant tout, la préservation de l’emploi pour tous. Sodexo en a les moyens.

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos