Professions Judiciaires

Négociations salariales dans les professions judiciaires, des hauts et des bas

Voici le point sur les négociations salariales dans les différentes conventions collectives des professions judiciaires.

Notariat : Négociation salaire le 20 février. Pas d’accord, les notaires proposaient 0,4%. La CFDT a refusé de signer.

Avocats au Conseil d'état et à la Cour de cassation : Négociation salaires le 21 janvier, + 1,49%. La CFDT a signé cet accord.

Huissiers : Négociation salaires le 16 janvier, + 1,5%. La CFDT a signé cet accord.

Commissaires-priseurs : Négociation salaires le 29 janvier, + 1,25%. La CFDT a signé cet accord.

Notariat, signature de l’accord CQP formalistes et comptables-taxateurs le 23 janvier

Pour relancer les formations CQP qui ne fonctionnaient plus depuis 4 ans, un accord a été signé par la CFDT, CGT, CGC, CFTC et FO et pour reporter de 12 mois après l’obtention du diplôme la classification de T2 à T3 pour les titulaires d’un CQP de comptable taxateur et de 18 mois pour les titulaires d’un CQP de formaliste.

Depuis 2009, les notaires voulaient revenir sur un accord signé en 2007 qui classait les titulaires de ces CQP T3. Ils demandaient que les titulaires de ces CQP soient classés uniquement T2.

Le Conseil Supérieur du Notariat tire un trait sur le dialogue social

Les notaires seraient-ils les employeurs les plus pauvres ?

Jeudi 20 février, une nouvelle étape de non-négociation vient d’être franchie par le Conseil Supérieur du Notariat (CSN). 0,4 %, puis 0,7 %, voilà la fabuleuse proposition d’augmentation de salaire pour 2014 des représentants du CSN. La CFDT proposait 2 %.

Pour la CFDT, les employeurs se sont présentés à cette réunion sachant à l’avance que cette négociation serait une parodie.

La CFDT refuse de faire la mendicité. En matière de salaire, les salariés du notariat méritent mieux qu’une sous-considération à 0,4 ou 0,7%. La CFDT, avec l’ensemble des autres organisations syndicales, a refusé de signer en dessous de 1 %.

Sur tous les sujets que la CFDT présente, dans l’intersyndicale CFDT.CGT.CFTC.CGC, il y a refus systématique :

 Non au paiement des journées pour enfants malade !
 Non pour les jours de congés exceptionnels pour les personnes pacsées !
 Recul pour les titulaires de CQP ! Délai de 18 mois (CQP formalistes) et 12 mois (CQP comptables-taxateurs) désormais mis en place pour bénéficier du T3.
 Non pour mettre en place un accord sur l’égalité professionnelle et salariale hommes/femmes !
 Non pour un accord pour les seniors (tutorat rémunéré, aménagement du temps de travail…) !

Personnel des avocats, nouvelle grille de salaires 2014

Négociation salaires
1 % ou rien !

L’avarice est le châtiment des riches

Cette négociation avait commencé le 20 septembre 2013. Vendredi dernier, la délégation patronale a rendu son verdict :
  • NON pour les 250 € demandés pour les coefficients situés entre 207 et 350 !
  • NON pour que les cadres soient rémunérés au niveau du PMSS !

Les employeurs proposent 0,7 % pour toute la grille et rien de plus !

2éme congrès du SNPJ CFDT, un congrès qui permet au syndicat de regarder l’avenir avec sérénité

2éme congrès du SNPJ CFDT

Le deuxième congrès du Syndicat National des Professions Judiciaires (SNPJ) CFDT s’est tenu, sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur, à Pantin le 18 octobre 2013.

De nombreux militants et adhérents ont participé à cette rencontre qui avait, pour thème central, la « proximité ». Ce congrès, basé sur un syndicalisme de réalisme d’écoute et d’adaptabilité, a été renforcé par la présence du secrétaire général confédéral Laurent BERGER, lequel, malgré un calendrier très chargé, a souhaité être présent. Gilles DESBORDES, secrétaire général de la Fédération des Services est également venu saluer les congressistes.

Dès l’ouverture, Laurent BERGER a exprimé son intérêt particulier pour les salariés des TPE bien souvent isolés du fait de l’absence de représentant du personnel. Le numéro un de la CFDT a ensuite apporté les informations sur les principales négociations en cours ainsi que les positions de la CFDT sur nos pratiques syndicales.

Lise VERDIER, au nom de la branche fédérale des professions judiciaires, a fait le point sur le travail de branche effectué dans la mandature 2009/2013, ainsi que les objectifs à atteindre. Elle a mis l’accent sur la capacité de la CFDT à proposer de nouveau mode de développement concernant l’emploi, le travail, et la nécessité d’adapter la formation professionnelle aux nouvelles technologie.

Bernard AIME, secrétaire national et trésorier de la Fédération des Services, a clôturé cette journée en faisant un retour notamment sur le résultat des élections TPE et en saluant la première place prise par la CFDT dans les professions judiciaires. Pour la Fédération des Services, le dialogue social est une nécessité pour changer efficacement le réel, que ce soit sur les thématiques de l’emploi, de la reconnaissance professionnelle, de l’amélioration des conditions de vie au travail et des rémunérations.

Voici la nouvelle Commission Exécutive élue :

Commission Exécutive

Louis-Marie ROCHARD, Secrétaire Général Antoine ORY CHANFRAULT, Secrétaire Général Adjoint
Colette PERIN, Secrétaire Général Adjointe Vanessa EPAPE, Secrétaire Général Adjointe
Régine MOULIN, Trésorière Nella BOULANGE, Trésorière Adjointe
Bernadette LACHAUD, Commission Juridique Béatrice JEHANNO, Commission Juridique
Dominique RADENA Serge DOTTE LINGUISSA
Lise VERDIER, Chargée de Mission

et le nouveau Bureau du Syndicat :

Bureau Syndical

Muriel BERRY CHAPUIS, Nella BOULANGE, Serge DOTTE LINGUISSA, Vanessa EPAPE, Béatrice JEHANNO, Laurence JOUSSOT, Bernadette LACHAUD, Marie-Claude MARADAS, Régine MOULIN, Antoine ORY CHANFRAULT, Catherine PAILLAT, Colette PERIN, Dominique RADENA, Louis-Marie ROCHARD, Malika SAADAOUI, André TUSQUELLAS et Lise VERDIER.

Outils

A propos