Accord temps partiel pour les gardiens concierges et employés d'immeuble : pour la CFDT Services, c'est NON !

Spécial Accord temps partiel pour les gardiens concierges et employés d'immeuble : pour la CFDT Services, c'est NON !

 

La CFDT a décidé de ne pas signer l’accord sur la rénovation de l’organisation du temps partiel dans le secteur des gardiens concierges et employés d’immeuble *.

 

Cet accord propose en effet une durée hebdomadaire minimale largement en dessous du socle minimal de 24 heures fixé par la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013.

 

Même si cet accord apporte quelques avancées pour les concierges, il met en place un régime dérogatoire pour les employés d’immeuble et prévoit un seuil en fonction de la taille des résidences, soit entre 2 heures/semaines à 14 heures semaine.

 

Si la CFDT et l’ensemble des organisations syndicales étaient d’accord pour la mise en place d’un seuil en fonction de la taille des résidences, la Fédération des Services CFDT refuse que les bases horaires soient aussi faibles et ne permettent pas de déprécariserla situation des employés d’immeuble en leur permettant d’accéder, par exemple, aux prestations en espèces de l’assurance maladie.

 

Pour la Fédération des Services CFDT, les garanties restent maigres et les seuils proposés par les organisations patronales trop faibles au regard des contreparties.

 

Nous ne pouvons que déplorer la qualité du dialogue social dans la branche qui fait des employés d’immeuble des variables d’ajustement.

 

Pour la CFDT, il n’est pas question de brader le droit des salariés, et d’abandonner la proie pour l’ombre.

 

 

 

 

*Repères :

Le secteur des concierges, gardiens d’immeuble compte 54 070 entreprises et 70 800 salariés dont 65,1 % de femmes.

58% des salariés ont 50 ans et plus.

46,2% des salariés sont à temps partiel (au 31/12).

24% des salariés de moins de 29 ans sont en CDD.

100 % des salariés sont dans la catégorie « employé ».

Source : la DARES, données statistiques à fin 2011

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Attention, merci d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle (éventuellement votre page web réelle). Les abus seront supprimés !

De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Si vous n'êtes pas adhérent à la CFDT, merci d'indiquer votre lieu de travail afin de vous orienter au mieux.

Pour des réponses plus rapides ou plus précises, merci de contacter directement votre syndicat CFDT.

Outils

A propos