Immobilier

Encore trop loin des 24 heures chez les Gardiens-Concierges

Lors de la dernière réunion de la Commission Mixte Paritaire de la branche des Gardiens-Concierges et Employés d'Immeubles du 11 avril, les Organisations Patronales ont fait cette proposition :
  • une durée minimum de 6 heures/semaine,
  • la majoration de 10 % des heures complémentaires et 20 % au delà du dixième du temps prévu au contrat,
  • la possibilité de faire 3 avenant compléments d'heures par an, dont les heures seraient majorées de 15%,
  • un coupure de 10 heures maximum contre l'engagement d'avoir des horaires réguliers (c'est déjà le cas puisque les sorties de poubelles ce font le matin et le soir à horaire régulier),
  • la réduction de l'amplitude horaire des catégories B de 50 à 49 heures/semaine.

Les Organisations Syndicales demandaient la réduction d'une heure par jour ou la mise en place de 11 samedi non travaillés par an afin de réduire l'amplitude horaire.

L'ensemble des OS sont d'accord sur la faiblesse des contreparties proposées. La CFDT et la CGT ont indiqué qu'en l'état actuel aucune signature n'était possible. Une réunion intersyndicale est prévue avant la prochaine réunion qui se tiendra le 23 mai.

Immobilier, négociations temps partiel

Réunion sur le temps partiel (4ème réunion)

Les organisations patronales ont présenté leurs propositions dans un document de travail.

Les 24 heures restent la durée minimal dans la branche, la dérogation ne concernerait que les salariés chargés du nettoyage, de l'accueil, la réception et de l'état des lieux. La demande d'ouvrir aux personnels administratifs a été unanimement rejetée par l'ensemble des organisations salariés présentes (CGT, CFDT et CFE CGC).

  • Proposition de la partie patronale sur le nombre d’heure minimum : souhaite partir sur une journée par semaine. Le nombre d'heure pourrait se situer entre 9 et 12 h mais il n'y a pas de consensus des Organisation Patronales (OP) sur le sujet.
  • 6 avenants temporaires.
  • Coupure 5 h maximum mais pas de possibilité de déroger au 24 h (concerne les salariés de la restauration et de la réception).
  • Etude d'un abondement du CPF pour les salariés à temps partiel qui sont a moins - de 24 heures.
  • Majoration pour les heures complémentaires à 10 %.
  • Et pas de majoration pour les heures réalisés dans l'avenant complément d'heure.

Les organisations syndicales doivent faire un retour sur les différents points abordés lors de la prochaine réunion qui est prévue en avril.

Grille de salaires de l'Immobilier

Salaire 2014

Les organisations patronales se plaignent des difficultés du secteur qui souffre de la crise économique et des impacts de la loi ALUR*.

Première proposition

Elles proposent une augmentation de 1.1% pour le 1er niveau de la grille et 0% pour les autres niveaux.

NiveauSalaire annuel% augmentation
E1 18791 1.1%
E2 19117 1%
E3 19357 1%
AM1 19638 1%
AM2 21502 1%
C1 22682 0.9%
C2 30465 0.9%
C3 36261 0.9%
C4 40980 0.48%

La grille serait applicable au 1er janvier (avec effet rétroactif donc).

* loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové.

Pierre et Vacances CenterParcs Support : la CFDT incontournable

La CFDT a obtenu 100 % des voix au 1er tour des élections professionnelles (comité d'entreprise et délégués du personnel) le 10 octobre 2013 chez Pierre et Vacances CenterParcs Support (seule liste déposée).

Le quorum n’ayant pas été atteint le 2nd tour aura lieu le 12 novembre.

Pierre et Vacances CenterParcs Support est une filiale du groupe Pierre et Vacances réalisant des prestations de services pour CenterParcs. Elle emploi près de 900 salariés.

Temps partiel dans l'Immobilier : négociation difficile

Le 15 octobre s’est tenue la première réunion du Groupe de travail en vue d’un accord de branche sur le temps partiel. La branche immobilier n’est pas concernée par l’obligation de négocier (plus d’un tiers), elle ne compte en effet que 18% de temps partiel. La demande émane du SNRT (Syndicat National des Résidences de Tourisme) qui est lui plus fortement impacté.

Center Parcs a été invité pour présenter leur cas qui est représentatif des problématiques de la profession. Le temps partiel concerne très majoritairement les salariés en charge du nettoyage. Ils travaillent 39 heures par mois soit 9 heures par semaine. Le travail se fait sur 2 journées (lundi et vendredi 10 h à 15 h).

Les organisations patronales indiquent que la mise en place du minimum de 24 heures par semaines aura un impact négatif sur la branche car cela conduira les entreprises à externaliser le personnel de nettoyage.

Le SNRT propose un minimum de 7 h qui pourront être regroupé sur 2 demi-journées. Les organisations patronales proposent 8 h soit 2 demi-journées de 4 h.

La CFDT indique que le minimum actuel dans la CCN de la propreté (CCN applicable en cas d'externalisation) est de 10 heures ce qui est déjà faible. La proposition patronale n’est pas acceptable.
Sur proposition de la CFDT, les organisations patronales enverront leur proposition avant la prochaine réunion qui aura lieu le 6 novembre.

Outils

Partenaires

A propos