Prévention Sécurité

Pouvoir d'achat en berne dans la Prévention-Sécurité

Négociations salariales 2015

La partie patronale proposait 1,2 % sur l’ensemble de la grille. Compte tenu de la situation économique cette proposition aurait pu être signée par la CFDT.

Mais le 1er coefficient de la grille est actuellement à 1422,23 € et, même avec cette proposition qui le porterait à 1439,30 €, il resterait en dessous du SMIC 2015 (de 18,22 €).

De ce fait, les 16 % de salariés au 1er niveau de la grille ne bénéficieraient que de 0,8 % d’augmentation, soit celle du SMIC.

Enfin plusieurs primes conventionnelles, comme la prime d’ancienneté, sont calculées sur les minima conventionnels.

Les salariés au premier niveau vont donc perdre du pouvoir d’achat sur les montants de ces primes, puisque ces primes seront calculées sur le montant du minima conventionnel soit 1422,23 € et non sur le salaire réel qui sera pour ces agents le SMIC (1457,52 €).

Les signataires sont la CGC, la CFTC et l’UNSA, cette dernière qui déclare en signant que la proposition patronale est scandaleusement insuffisante.

Salaires dans la Prévention Sécurité, une proposition patronale mensongère

La hausse des salaires proposée par le SNES (organisation patronale) dans le cadre des négociations annuelles obligatoires remets en cause deux accords de la branche professionnelle.

Elle est de plus en réalité moindre qu'annoncée pour les bas salaires, car la véritable augmentation des salariés au coefficient 120, le premier coefficient de la grille salariale, sera de 0,86 % (soit la différence entre le SMIC qu’ils perçoivent actuellement, et le nouveau minimum proposé, à savoir 1 457,78 € brut mensuel) au lieu des 2,5 % annoncés.

La proposition écrite du SNES vient à peine d’arriver en début de semaine.

La prochaine réunion du 18 décembre 2014 s'annonce houleuse.

La CFDT grand gagnant des élections chez FIDUCIAL (FPS)

En comparaison des élections de 2012 au sein de NEO SECURITY, même si nous restons en 5ème position, il apparaît que nous sommes l’organisation (hors la CGC dans son seul collège) qui fait la meilleure progression.

Nous améliorons notre score de 2,55 %, la CGT de 1,79 %, l’UNSA de 1,38 % et la CFTC de 0,74 %.

En revanche FO qui est première organisation dans l’entreprise est en baisse de 0,32 % et SOLIDAIRES grand perdant baisse de 8,22 %.

Il est probable que cette organisation avait profité du climat social chez NEO pour faire le score de 2012.

UES SERIS, la CFDT progresse de 2%, mais des mauvais joueurs contestent l'élection

La CFTC qui avait obtenue  9,07 % et l’UNSA 8,25 % aux dernières élections professionnelles au sein de l’UES SERIS, mauvais perdants, auraient engagé une contestation de ces résultats devant le tribunal d'instance.

Rappel, la CFDT a progressé de 2 points en passant à 27,46% en devenant la 2nde organisation syndicale dans l'UES (Unité Économique et Sociale), juste derrière FORCE OUVRIÈRE (CGT-FO à 27,87%). La CGT arrive 3ème avec 22,82%. La CFE-CGC, organisation catégorielle n'atteint que 13,52% dans son collège (cadres et agents de maîtrise)

Les 3 autres organisations syndicales ne sont pas (ou plus) représentatives : CFTC, UNSA et SUD-SOLIDAIRES avec 2,85%.

Outils


Bulletin d'adhésion


Partenaires

A propos