Entreprises de Services À la Personne

Recrutement de 1 000 jeunes en emplois d’avenir dans les "entreprises de services à la personne"

Signature d'un accord cadre portant sur les emplois d'avenir dans la CCN "entreprises de Services à la personne" en présence de M. Sapin et Mme Pinel

Michel Sapin, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, et Sylvia Pinel ont signé, le 24 octobre, une convention-cadre sur la mise en œuvre des emplois d’avenir entre l’Etat et les fédérations professionnelles des entreprises de services à la personne, dans le cadre de l’extension des emplois d’avenir au secteur marchand.

Recrutement de 1 000 jeunes en emplois d’avenir, d’ici fin 2014

Cette convention vise le recrutement de 1 000 jeunes en emplois d’avenir d’ici la fin de l’année 2014. Elle s’inscrit dans la bataille pour l’emploi menée par le Gouvernement, et plus particulièrement dans les objectifs de développement du secteur des services à la personne, dont les trois chantiers ont été présentés le 11 septembre 2013 en Conseil des ministres.

Michel Sapin et Sylvia Pinel saluent la mobilisation des entreprises de services à la personne aux côtés des deux ministères pour développer l’emploi des jeunes.

Lors de cette signature, les ministres ont parrainé le recrutement de deux jeunes en emplois d’avenir, l’une comme auxiliaire de vie aux familles auprès de publics dépendants, l’autre comme auxiliaire de puériculture.

 

 Le secteur des services à la personne 

Avec près de deux millions de salariés sur l’ensemble du territoire national, ce secteur est créateur d’emplois et a un rôle social important. Avec un potentiel de 650 000 recrutements par an d’ici 2020, il bénéficie d’une dynamique démographique favorable (vieillissement de la population, maintien d’un haut niveau de natalité) et contribue fortement à l'accompagnement des transformations sociales (notamment la hausse du taux d’activité des femmes).

BIEN À LA MAISON, négociation en vue des élections

En vue des prochaines élections du Comité d'entreprise et des Délégués du personnel chez chez BIEN A LA MAISON, entreprises de services à la personne nationale (présente en Aquitaine, IDF, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Nord-Pas de Calais, PACA, Pays de la Loire et Rhône Alpes), la négociation du protocole d’accord préélectoral devait commencer mardi 15 octobre 2013.

Bien à la maison petit

En avril, l’entreprise comptait 1854 salariés et 695 ETP, ce qui semble avoir augmenté depuis au regard du nombre de sièges DP et CE annoncés par la Direction (en mars, la direction annonçait aux Echos un effectif de 750 ETP).

Outils

Partenaires

A propos