Entreprises de services à la personne : le secteur a besoin d’organisations patronales matures et prêtes au dialogue social !

Par communiqué de presse du 26 juin, la Fedesap (affiliée à la CGPME) a indiqué qu’elle en appelait à la puissance publique pour échapper à l’application des 24 heures semaine.

Ceci parce que les négociations n’avaient pas repris l’ensemble de ses demandes, à savoir une dérogation totale pour l’ensemble des salariés (cadres, employés administratifs et employés à domicile).

La Fedesaprejette l’échec des négociations sur les organisations syndicales signataires de l’ANI pour la sécurisation de l’emploi alors que ces dernières ont été forces de propositions et ont accepté d’étudier, métier par métier, les problématiques liées à l’application des 24 heures semaine.

Malheureusement les organisations patronales sont restées, par dogmatisme, figées sur une demande de déréglementation totale, sans accorder la moindre considération aux propositions des organisations syndicales.

Le secteur économique des entreprises de services à la personne, dont la convention collective sera applicable au 1ernovembre, a besoin d’organisations patronales matures et prêtes au dialogue social.

Pour la CFDT, il faut lutter contre les pratiques illégales qui sont encore malheureusement en cours dans ce secteur comme le « temps partiel choisi » qui donne lieu à de nombreux contentieux pénaux. C’est pourquoi elle s’est largement investie dans cette négociation devant permettre de mieux encadrer le recours au temps partiel.

La Fédération des Services CFDT continuera donc à se mobiliser pour négocier des avancées sociales pour les salariés qui attendent d’être enfin des salariés comme les autres.

Laissez un commentaire

La réglementation européenne a exigé des structures qui interagissent avec des données qu'elles énoncent leur politique et leurs pratiques en la matière.
La Fédération des Services CFDT s'engage à protéger votre vie privée, et dans un soucis de transparence, votre nom et votre adresse e-mail nous servira exclusivement à vous identifier et éviter tout spam.
Le service communication de la Fédération des Services CFDT se tient à votre disposition si, conformément à la loi « informatique et libertés », vous souhaitez exercer votre droit d’accès à vos données et/ou les rectifier.
Pour nous contacter : webmaster@cfdt-services.fr

Aussi, nous vous remercions d'indiquer vos nom, prénom et votre adresse email réelle. Les abus seront supprimés !
De même, votre commentaire doit être en relation directe avec l'article.

Outils

Partenaires

A propos